Alexandre Doucet sème l’hystérie en prolongation

Par Patrick Trudeau
Alexandre Doucet sème l’hystérie en prolongation
Alexandre Doucet a été enseveli par ses coéquipiers après avoir inscrit le but vainqueur en prolongation. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

MIDGET AAA. Si le premier match est représentatif de ce que sera la série 4 de 7 entre les Cantonniers et les Lions, les amateurs en auront pour leur argent lors de la finale de la Ligue de hockey midget AAA.

Dans une rencontre présentée devant près de 1200 spectateurs à l’aréna de Magog, les protégés de Félix Potvin ont remporté une spectaculaire victoire de 4-3 en prolongation, prenant ainsi les devants 1-0 dans cette série 4 de 7.

C’est Alexandre Doucet, avec son 2e du match et son 15e des séries, qui a mis un terme à cet enlevant débat en déjouant Devon Levi à 11.50 de la 4e période, jetant du même coup l’hystérie dans la foule.

En plus de Doucet, Isaac Belliveau a lui aussi connu un fort match avec un but (4e) et deux passes. Tristan Roy (8e) a été l’autre marqueur des Cantonniers, qui ont dominé 46-39 dans les tirs.

Du côté des Lions, la réplique est venue de Dovar Tinling (7e), Robert Orr (3e) et Matt Choupani (9e).

Les deux équipes ont à nouveau rendez-vous à l’aréna de Magog ce dimanche 31 mars à 13 h 30, pour le 2e match de cette série finale.

En bref…

Prévue à 19 h, cette première joute a finalement débuté avec plus d’une heure de retard, vers 20 h 15. En raison d’un bris mécanique, les joueurs des Lions ont fait leur arrivée à l’aréna de Magog sur le coup de 19 h, après avoir dû changer d’autobus dans le secteur de Châteauguay…

Les Lions ont démontré que leur présence en finale n’était pas le fruit du hasard. Les tombeurs des Chevaliers de Lévis ont vivement impressionné par leur vitesse et n’ont laissé aucun répit à la défensive magogoise. James Malatesta, notamment, était partout sur la glace…

Les visiteurs ont forcé l’égalité en marquant à deux reprises dans les dernières minutes de la troisième période. Ils ont notamment inscrit le but égalisateur avec 51 secondes à faire au temps régulier, alors que le gardien avait cédé sa place à un 6e patineur…

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des