Tribune libre: une signature nature et plein air pour la sortie 118

Par le reflet du lac
Tribune libre: une signature nature et plein air pour la sortie 118
La construction d’un écopont au-dessus de l’autoroute fait partie des idées proposées par Denis Tremblay. Ce dernier s'est même permis d'illustrer sa pensée comme en témoigne cette image. (Photo : (Photo montage - Denis Tremblay))

Depuis plus de huit ans maintenant, je réside à Orford en Estrie, un choix motivé par la nature et le plein air.  Diplômé en architecture, je suis toujours intéressé à la participation citoyenne sur les enjeux d’aménagement. Mardi le 29 janvier dernier, j’ai eu le plaisir de participer à la soirée « Sortie 118 — Séance d’idéation — Pistes de réflexion » organisée par la Ville de Magog. Ce fut une rencontre très enrichissante et une excellente occasion de partager et de débattre les différents points de vue.

Je suis fort encouragé par la vision dominante et les idées qui ont émergé des discussions. La reconfiguration de la sortie 118 représente une belle occasion de marquer de manière forte et déterminante – effet WOW! – le centre récréotouristique et le carrefour plein-air. On pense aux grands attraits récréotouristiques que sont le parc du Mont-Orford, le corridor écologique de la Rivière-aux-Cerises, l’offre d’hébergement d’Orford, le marais de la Rivière-aux-Cerises, le lac Memphrémagog et la Ville de Magog.

Pour plusieurs participants et participantes, la réflexion sur la sortie 118, à la fois une jonction et une barrière importante entre les deux municipalités, constitue une clé de la synergie existante et à développer entre celles-ci.

Parmi les idées qui me tiennent particulièrement à cœur, la mise en valeur du corridor écologique de la Rivière-aux-Cerises en y aménageant une piste cyclable et des sentiers piétonniers me paraît la plus importante pour ajouter une « signature » toute particulière à la sortie 118. La construction d’un écopont au-dessus de l’autoroute permettrait un passage convivial pour piétons et cyclistes, tout en favorisant les déplacements de la petite faune. Du côté sud, j’imagine des voies longeant de part et d’autre le marais de la Rivière-aux-Cerises permettant, par l’ouest, de rejoindre le centre d’interprétation et par l’est, d’entrer directement à la plage et au centre-ville de Magog, à l’intersection de la rue du Moulin. On profiterait ainsi de la pente douce et naturelle de la rivière pour les déplacements en transport actif entre Magog et Orford.

Depuis la séance d’idéation, j’ai poussé davantage la réflexion et continué l’exercice, en tentant de rallier et parfois de bonifier (selon moi) un certain nombre d’idées qui ont été exprimées lors de la séance d’idéation. J’ai soumis à la municipalité quelques planches et montages photo illustrant le résultat de cette réflexion, comme celle qui accompagne mon texte. Le tout est disponible sur Facebook à cette adresse : facebook.com/denis.tremblay.1848/posts/2005173296269262

 

Denis Tremblay

Canton d’Orford

Partager cet article

5
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Marthe GaudetteDenis Tremblaylionel lessard Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lionel lessard
Invité
lionel lessard

je reconnais que votre travail est tres convainquant et je serais d`accord avec ce projet,,cela demande beaucoup de subvention de tout les paliers,, bravo

Denis Tremblay
Invité
Denis Tremblay

En effet, ce n’est pas pour demain, mais ça pourrait être la direction à suivre.

Marthe Gaudette
Invité
Marthe Gaudette

… presque trop beau ! j’ai hâte de rouler sur ces ponts.

Denis Tremblay
Invité
Denis Tremblay

Je ne sais pas si je pourrai y rouler un jour…

Marthe Gaudette
Invité
Marthe Gaudette

Soyons optimistes !