Claudia Asselin réalise un rêve dans le semi-pro

Par Patrick Trudeau
Claudia Asselin réalise un rêve dans le semi-pro
La Magogoise Claudia Asselin s'est taillé une place au sein de l'AS Blainville, une formation de la nouvelle ligue de soccer féminin semi-pro.

SOCCER. Depuis son enfance, Claudia Asselin rêvait de poursuivre sa carrière de joueuse de soccer une fois rendue adulte. Aujourd’hui âgée de 22 ans, elle réalise ce rêve deux fois, plutôt qu’une. Membre de l’équipe de soccer de l’Université Concordia depuis deux ans, l’athlète d’origine magogoise vient également de joindre les rangs de la formation AS Blainville, qui évolue dans la Première ligue de soccer du Québec, un circuit féminin semi-pro. Cette nouvelle ligue compte cinq équipes, soit quatre de la grande région de Montréal et une de la région de Québec. «Ce qu’il y a de bien, c’est qu’aucune des saisons ne se chevauche, puisque le semi-pro démarre lorsque les activités universitaires sont terminées. Je peux donc toucher au soccer pratiquement 12 mois par année», se réjouit Claudia Asselin. Issue du soccer mineur de Magog, l’étudiante en biologie a toujours concilié le sport et les études – avec succès – depuis ses débuts sur le terrain à l’âge de 6 ans. «J’ai fréquenté des programmes sport-études au secondaire, et par la suite au Cégep John-Abbott durant trois ans, avant de m’amener à Concordia. Le sport a toujours constitué une excellente combinaison avec mes études», a-t-elle fait valoir.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des