Une clinique médicale prend forme à Ayer’s Cliff

Par superadmin
Une clinique médicale prend forme à Ayer’s Cliff
Les membres du comité organisateur du Centre de santé de la Vallée Massawippi sont Dian Cohen

Un centre médical coopératif et bilingue pourrait voir le jour à Ayer’s Cliff au printemps prochain avec l’ouverture du Centre de santé de la Vallée Massawippi.

Cet établissement de soins de santé communautaire serait situé au cœur du village (1082, rue Main) tout juste à côté de la pharmacie de la Banque CIBC. Sous forme de coopérative, les membres disposeraient sur place de services multiples comme de la médecine générale et aussi d’autres disciplines cliniques.

Selon l’une des responsables du comité organisateur, Carol Mooney, plusieurs professionnels de la santé ont déjà manifesté de l’intérêt, dont deux médecins, des infirmières, un ergothérapeute, un psychologue, un spécialiste de la petite enfance, un optométriste et un nutritionniste. Ce centre s’adresserait entre autres aux citoyens de la Vallée de la Massawippi, soit Ayer’s Cliff, Ogden, Stanstead, Canton de Hatley, Hatley et Sainte-Catherine-de-Hatley.

«Actuellement, les citoyens d’Ayer’s Cliff et des environs doivent se rendre à Magog pour obtenir des soins médicaux, même les plus mineurs comme une prise de sang ou un vaccin, explique Mme Mooney. En plus, ils doivent souvent attendre longtemps avant de voir un médecin. Avec ce centre, ils n’auront plus besoin de se déplacer aussi loin et ils auront accès à plusieurs services tout près d’eux, dans des délais plus raisonnables.»

Mme Mooney est persuadée que ce projet va répondre à un grand besoin, d’autant plus que 3000 personnes ont signé le formulaire d’intérêt au cours des dernières semaines.

Pour avoir recours à ces services, les membres devront payer une cotisation afin de défrayer les coûts de fonctionnement et l’achat de l’équipement. Une autre façon de recueillir des fonds sera par l’entremise de la Fondation de la Vallée Massawippi, qui a été créée expressément pour ce projet. Un comité de financement a aussi été établi pour solliciter des particuliers et d’autres fondations.

Au moment d’écrire ces lignes, la Centre de santé était toujours en attente d’une réponse pour obtenir le statut de coopérative de solidarité, dont l’un des principes est celui de l’adhésion volontaire et ouverte à tous.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des