Waste Management ferme son site d’enfouissement à Magog

Par Vincent Cliche
Waste Management ferme son site d’enfouissement à Magog
Depuis le 19 janvier dernier

Waste Management n’acceptera plus de matières résiduelles à son lieu d’enfouissement de Magog car il a été fermé par Québec le 19 janvier dernier.

Dans les faits, un règlement du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs fixait la mi-janvier comme date limite pour se conformer aux nouvelles normes plus sévères des lieux d’enfouissement technique. Une vingtaine d’autres lieux, vivant une situation similaire, ont aussi fermé leur porte.

Le porte-parole de Waste Management, Martin Dussault, précise toutefois que cette décision ne bouleversera pas le quotidien de cette entreprise. «On avait déjà réduit considérablement l’entrée des matières résiduelles. On espérait poursuivre les opérations après cette date avec notre expansion prévoyant de nouvelles normes, mais on a préféré retirer ce projet du ministère de l’Environnement. On attend maintenant la suite des choses», commente-t-il.

Des camions circuleront toutefois autour du lieu d’enfouissement du chemin d’Ayer’s Cliff, car la division transport de Waste Management y conservera ses activités.

Tremblay ne crie pas victoire

Même si le lieu d’enfouissement de Magog a été fermé le 19 janvier dernier, la présidente de la Société de conservation du lac Lovering, Patricia Tremblay, ne crie pas victoire pour autant. «Les gens de Waste Management continuent tout de même à penser à un lieu d’enfouissement technique. Même si le projet est en suspension, il demeure tout de même sur la table. On ne veut tout simplement pas de lieu d’enfouissement à trois kilomètres d’un lac, point à la ligne.»

Selon Mme Tremblay, il serait temps pour les grandes compagnies, comme Waste Management, de songer à l’emploi de nouvelles technologies. «On pourrait donc éviter certaines catastrophes», note-t-elle en ajoutant que le tout ne sera pas une bataille facile à gagner.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des