Transport Memphré déménage dans les anciens locaux de CS Brooks

Par superadmin

À la suite à la vente de son entrepôt du parc industriel à Cercueils Magog en janvier dernier, Transport Memphré déménage ses bureaux administratifs, son entreposage et le garage servant à l’entretien de ses camions dans l’ancienne bâtisse de CS Brooks, appartenant aujourd’hui à CSBS.

Les dirigeants de l’entreprise sont heureux de ces nouveaux locaux. « Lorsque nous sommes allés visiter les locaux de CS Brooks, une nostalgie et un sens du devoir se sont emparés des dirigeants de Transport Memphré, afin de réutiliser et de redonner une âme ouvrière à ces locaux habités par l’esprit de plusieurs de nos ancêtres magogois, affirme la vice-présidente de Transport Memphré, Rolande Charron. Nous nous sommes mobilisés et avons entrepris de leur redonner vie.»

Ce nouvel espace arrive à point pour permettre à Transport Memphré d’offrir de nouveaux services. Ainsi, en plus du transport et de l’entreposage, l’entreprise offre maintenant des services de sous-traitance afin de répondre à une demande croissante des entreprises qui font fabriquer des composantes en Asie ou ailleurs et qui font ensuite l’assemblage de produits dans la région, avant la redistribution.

Ces services consistent à la préparation de commande, à l’étiquetage, à l’emballage, à l’assemblage de produits, au contrôle de qualité, à la redistribution et à la livraison. Établi dans la région depuis 1996, Transport Memphré a débuté ses opérations avec un seul camion. L’entreprise compte maintenant une flotte de 9 véhicules et 18 remorques. À tous les jours, les camions font la navette à Toronto, Montréal, Sherbrooke et Drummondville. En 1999, un entrepôt industriel de 40 000 pieds carrés a été construit dans le parc industriel de Magog. C’est ce bâtiment qui a été cédé à Cercueils Magog en janvier dernier. Présentement, Transport Memphré compte 15 employés. Ce nombre pourrait augmenter à 25, selon le succès des nouveaux services.

L’entreprise a d’autres projets d’expansion, puisqu’elle vient d’acquérir un terrain dans le parc industriel. Les dirigeants souhaitent toutefois maximiser l’utilisation de l’espace des anciens locaux de CSBS avant de songer à un nouveau déménagement. « Nous avons de la main-d’œuvre magogoise expérimentée, disponible et fière de travailler, en plus de tous ces locaux qui ne demandent qu’à être réutilisés, mentionne le président Robert Vincent. Actuellement, nous souhaitons concentrer nos efforts à redonner un essor à Magog en créant de nouveaux emplois et en réutilisant des espaces disponibles. De beaux défis nous attendent.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des