Poursuite, puis accident mortel sur la rue Merry Nord

Par Vincent Cliche
Poursuite, puis accident mortel sur la rue Merry Nord
Le porte-parole de la Sûreté du Québec

La rue Merry Nord, à Magog, a été le théâtre d’une poursuite policière qui s’est soldée par la mort du pourchassé, dans la nuit du 19 au 20 juillet dernier.

Yan Garneau, un jeune homme de 22 ans, aurait tenté d’échapper aux policiers de la Régie de police Memphrémagog, qui l’avaient pris en chasse vers 12 h 50, au coin des rues Merry Sud et Principale Ouest. L’infraction qu’il aurait commise demeure pour l’instant inconnue. Son véhicule aurait heurté un ponceau de pierres sur la rue Merry Nord et la Honda Civic aurait alors effectué plusieurs tonneaux avant de s’immobiliser sur le toit. Quand les secouristes ont réussi à extirper le corps du jeune conducteur, ce dernier était déjà en arrêt respiratoire. L’accident mortel a eu lieu à quelques mètres de la rue Lacasse.

Yan Garneau était sans antécédents judiciaires. Ses seuls démêlés avec la Régie de police Memphrémagog étaient une accusation de conduite avec facultés affaiblies, pour laquelle il a été acquitté le 30 juin dernier, au Palais de justice de Sherbrooke.

Une enquête sera menée par la Sûreté du Québec (SQ) puisque le corps policier magogois était impliqué dans l’histoire.

Le porte-parole de la SQ, Louis-Philippe Ruel, indique que ces procédures tenteront de déterminer les 24 dernières heures de Yan Garneau. «D’où venait-il quand il a été pourchassé? Pourquoi il y a eu un accident? Ce sont toutes des questions sur lesquelles nous nous pencherons. Toutefois, il demeure possible qu’on ne le sache jamais», indique-t-il.

Notons également qu’une expertise mécanique a été commandée sur le véhicule. Une analyse toxicologique a également été demandée pour savoir si le conducteur de la Civic conduisait avec des facultés affaiblies.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des