NexKemia a gagné son pari à Mansonville

Par Dany Jacques
NexKemia a gagné son pari à Mansonville
Quelques employés de NexKemia Pétrochimie de Mansonville ont récemment accueilli la propriétaire de l'entreprise

Mansonville a retrouvé presque tous les emplois perdus lors de la fermeture de l’usine Hunstman en juin 2007 grâce au pari de Nexkamia Pétrochimie.

Plus précisément, 43 travailleurs sont devenus chômeurs du jour au lendemain à cette époque. Aujourd’hui, un an après la remise en marche de cette usine par NexKemia Pétrochimie, 35 personnes y travaillent. Ils proviennent essentiellement d’une zone triangulaire formée par les villes de Sherbrooke, Granby et Mansonville, mais la moitié habite les environs du Canton de Potton.

Ce premier anniversaire a été récemment souligné avec la visite du propriétaire, Maurice Barakat, qu’on aperçoit sur la photo en compagnie d’un groupe d’employés et du directeur Pierre Beaudry, à sa droite.

M. Beaudry prévoit ajouter deux ou trois postes d’ici Noël, en plus d’augmenter sa capacité de production en 2010. «On pourrait peut-être procéder à quelques embauches l’an prochain», ajoute M. Beaudry.

Nexkemia œuvre principalement dans le domaine de la production de perles de polystyrène expansibles qui se retrouvent dans de vastes applications de tous les jours tel que les panneaux d’isolation, les produits d’emballage, etc. Il s’agit d’une production similaire à celle de Hunstman. Quelques anciens ont d’ailleurs effectué un retour aux sources pour y travailler.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires