Tribune libre: des stationnements à étages à Magog

Tribune libre: des stationnements à étages à Magog

Il est possible de nous envoyer une lettre d'opinion à l'adresse suivante: djacques@lerefletdulac.com

Crédit photo : (Photo Depositphoto - Robyn Mackenzie)

Récemment, la Ville vous a fait un cadeau de stationnement pour le centre-ville. En effet, on a détruit le vieux terminus pour en faire un grand plat. Conclusion, pour 850 000 $, on obtient environ 22 places supplémentaires! Que peut-on faire de mieux avec près d’un million?

Eh bien, le nouveau bâtiment des pompiers est plus volumineux, alors il réduit les places existantes du terrain de l’hôtel de ville d’environ 39 places, places qui étaient déjà utilisables le soir ou la fin de semaine gratuitement.  Avec l’ajout du stationnement de l’autre côté de la rue, on en rajoute une soixantaine, donc le gain est de 22, plus ou moins. Sauf que ces endroits ne sont pas vraiment plus centralisés sur la Principale, on doit quand même en marcher un bout. On a tout simplement changé quatre trente sous pour une piastre.

Alors, pourquoi pas des stationnements étagés. En Europe, on est surpris quand on n’en voit pas.  Remarquez bien, je ne fais qu’émettre une idée et tout le monde peut en avoir une meilleure.   Aujourd’hui, je vous parle d’augmenter le nombre de places de stationnement au centre-ville. Tout le monde est d’accord. Mais pour y arriver, je propose un ou deux stationnements étagés. Plus grand monde d’accord n’est-ce pas?

Expliquons. À l’arrière de l’Hôtel Union, il s’y trouve un grand espace fractionné, presque uniquement du stationnement, mais pas très efficace. Imaginons qu’on y ajoute deux étages, seulement deux plateaux, très ouverts pour bien éclairer et voir au travers. On peut y placer environ une centaine de voitures supplémentaires avec peu d’expropriation.

Je vais un peu plus loin, l’étage du haut est réservé aux employés des commerces locaux et sera gratuit pour eux, mais seulement à cet étage, avec plein de caméras pour confondre les sceptiques. Les bâtiments avoisinants sont tous plus hauts que le stationnement, pratiquement sur les quatre côtés, donc on ne dépare pas le voisinage.

Et tant qu’à rêver, j’en vois même un autre longeant la voie ferrée s’étalant de la brasserie Memphré jusqu’au Liquor Store, un seul étage cette fois-ci pour ne pas trop cacher la vue des locataires (elle est déjà pas mal cachée par le remblai de la voie ferrée). On y gagne environ 60 places et les locataires existants peuvent avoir droit au niveau bas et obtenir gratuitement un toit pour l’hiver. Cette idée soulèvera sûrement plus de commentaires, car l’espace y est plus restreint, le sol n’est pas pavé et mon évaluation est sommaire.

Finalement, on peut en implanter un autre au côté de la Place Le Moulinier, près de l’entrée des sentiers du marais. Il s’y trouve toujours une personne ressource pour les perceptions, rien à changer pour ce poste.  Et on ne cache pas beaucoup de vue encore une fois. 200 places pour les touristes sans embourber le centre.  Et si jamais il y a un centre des congrès, on est prêt.

Naturellement, il y a un coût, environ deux fois plus dispendieux par véhicule qu’un stationnement sur sol, mais quand on gagne de la place il y a toujours un coût. Imaginons une construction en acier pour sauver au maximum et être facilement  en mesure de le désassembler si besoin est.  Il y en a même qui gagnent des prix d’architecture, à Miami par exemple, ce n’est pas toujours aussi laid qu’on pense.

Mon but est d’ouvrir la discussion.  Y a-t-il d’autres endroits, de meilleures idées, pas de gêne, contactez votre conseiller ou conseillère municipale  Ils sont là pour ça.

 

Marc Delisle

Ex-candidat à la mairie de Magog

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Tribune libre: des stationnements à étages à Magog"

avatar
Normand Gregoire
Invité
Normand Gregoire

»»»»***** MOI je peut te dire que c’est super de voir a faire du stationnement un peut partout car a MAGOG ya pas de place pour parcker ton auto sauf dans ta cour ou tu habite, alors la dessus je te souhaite bonne chance et achette toi beaucoup de patience car avec le conseil de ville qui est toujours DIVISEES on a le temps de MOURRIR avant de voir une lueur au bout du tunnel….A……SUIVRE*****««««