Trafic de Xanax à Magog: la police portera des accusations contre trois jeunes

Trafic de Xanax à Magog: la police portera des accusations contre trois jeunes

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

ENQUÊTE. La Régie de police de Memphrémagog (RPM) portera des accusations de trafic de stupéfiants contre trois individus en lien avec la drogue appelée Xanax, qui est à l’origine de l’hospitalisation de quelques adolescents au cours des dernières semaines.

Le service policier attendait les résultats d’analyse de la drogue saisie avant de décider du sort de trois des cinq suspects arrêtés dans ce dossier. Ils sont âgés de 17, 18 et 20 ans.

«Les retours d’analyse ont permis de constater que les comprimés fabriqués de façon artisanale étaient des répliques du médicament Xanax, soutient le porte-parole de la RPM, Mickaël Laroche. Les quelques pilules analysées ne contenaient pas de trace de Fentanyl ou de Carfentanyl, comme certaines autres saisies dans la province.»

Les comprimés avaient été saisis le 27 janvier dernier alors que les suspects se trouvaient à bord d’un véhicule. Une résidence du chemin Laurendeau, dans le secteur du lac Lovering, avait aussi été perquisitionnée. Toutefois, aucun comprimé n’a été trouvé sur les lieux.

Rappelons que le Xanax est un puissant médicament sous ordonnance qui ralentit le système nerveux central et qui est déconseillé aux personnes âgées de moins de 18 ans.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar