Les hommes forts de retour à Magog

Par Patrick Trudeau
Les hommes forts de retour à Magog
L'équipe «Pitbull Metal Powerlifting» sera fort bien représentée lors de la compétition du 17 avril. Derrière Jérémie Bergeron (à la barre)

Pour la première fois en plus de 15 ans, Magog accueillera une compétition provinciale de dynamophilie, le dimanche 17 avril prochain.

L’événement se déroulera au Club de tennis et Multi-Forme et on y attend une quarantaine de leveurs, dont les favoris locaux Mikita Choquette, Olivier Langlois, Vincent Hevey, Tommy Létourneau et Jérémie Bergeron.

Ceux-ci portent les couleurs de l’équipe «Pitbull Metal Powerlifting» et sont entraînés par Nicholas Marcoux. «La plupart de ces gars ont établi des records qui tiennent toujours. Ils ont l’expérience d’avoir déjà été champions et je peux vous garantir qu’ils sont tous «naturels». J’ai l’œil pour reconnaître ceux qui prennent des substances illégales et les gars savent très bien que ce ne serait pas toléré dans mon club», a laissé entendre Nicholas Marcoux.

Ce dernier est d’ailleurs responsable de la compétition à Magog, en compagnie de son comparse Sébastien Grenier, un autre habitué des événements de ce genre.

La dynamophilie regroupe plusieurs mouvements faisant appel à la force du corps, dont le banc, le soulevé de terre et la flexion des jambes. En plus des leveurs réguliers, on devrait retrouver des athlètes de la catégorie «olympiques spéciaux» ainsi que quelques femmes. «Si on est chanceux, Odette Michaud devrait être présente. C’est très impressionnant de voir une femme de 89 lb réussir un soulevé de terre de 300 lb», fait valoir Nicholas Marcoux.

Ironiquement, la compétition du 17 avril se déroulera pratiquement au même endroit que celle tenue au début des années 1990, alors que le bâtiment était connu sous le nom de Club Azur. «La dynamophilie était un sport très bien représenté à Magog à cette époque. Jean-Marie Bergeron a encore des records mondiaux qui n’ont pas été battus et qui datent de 1993. Il devrait être présent à la compétition puisque son fils Jérémie fera ses débuts officiels cette journée-là», a expliqué Marcoux.

Le coût d’entrée est de 10 $ et les épreuves débuteront à 10 h 30.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires