Les athlètes ont trimé dur à Lac-Mégantic

Par Patrick Trudeau
Les athlètes ont trimé dur à Lac-Mégantic
Le triathlon de Lac-Mégantic est une compétition extrêmement éprouvante, qui se termine avec un marathon de 42 km et une arrivée au sommet du mont Mégantic. Roger Girard (notre photo) y sera présent pour une troisième année. (Photo : gracieuseté - Archives/Linda Chouinard)

TRIATHLON. Le groupe Endurance Aventure promettait une expérience unique lors du premier Triathlon Canadaman/Canadawoman présenté à Lac-Mégantic, le week-end dernier. Et c’est exactement ce que les participants ont vécu.

Inscrit à cette course extrême comprenant 3,8 km de nage, 180 km de vélo (avec 2500 mètres de dénivelé positif) et 42,2 km de course à pied, le Magogois Roger Girard a mis 14 h 47 pour compléter l’éreintant parcours.

Sa performance lui a valu le 39e rang (sur 109) du classement général. Il était aussi le seul homme inscrit chez les 60-64 ans.  «Rien de ce que j’ai fait auparavant ne se compare à cette épreuve. Ça m’a pris deux heures pour faire les neuf derniers kilomètres», a commenté l’athlète vétéran sur sa page Facebook.

Il faut dire que les derniers kilomètres de la compétition se déroulaient en ascension, jusqu’au sommet du mont Mégantic.

C’est le Britannique Chris Sterling qui a décroché la première place du classement général avec un chrono de 11 h 08, devant Jérôme Bresson (11 h 23) et Brian Rusche (11 h 33).

Chez les femmes, la victoire est allée à l’Estrienne et ex-Olympienne Lyne Bessette (12 h 37), qui l’a facilement emporté devant Joannie Desroches (14 h 44) et Sandrine Tirode (15 h 27). À noter que la Sherbrookoise Eva Alexy (65-69 ans) a complété le parcours en 19 h 23.

Plusieurs athlètes avaient aussi choisi de faire l’épreuve en équipe et c’est le trio masculin «Bionick Triathlon» qui a été le plus rapide avec un temps de 11 h 09.

Malgré la difficulté du parcours, on a dénombré seulement six abandons.

Triathlon sprint

En prélude à l’épreuve reine de dimanche, plusieurs athlètes de la région participaient à un triathlon sprint (750 mètres de nage, 20 km de vélo et 5 km de course à pied) le samedi, toujours dans la région de Mégantic.

Ce sprint a été dominé de bout en bout par le jeune Magogois Matthew LeBolloch, qui a survolé l’épreuve en 1h18, devant Éric Lachance-Tremblay et Timothée Petit, tous deux de la Rive-Sud de Montréal.

Chez les femmes, la victoire est allée à Maïtée Galipeau-Théberge (1 h 30), de Frontenac.

L’équipe d’Endurance Aventure, qui est basée dans la région Magog-Orford, organisera sa prochaine compétition d’envergure en septembre à Carleton-sur-Mer, pour la présentation du 4e Raid international Gaspésie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires