Le Trimemphré signe un «sans-faute»

Par Dany Jacques
Le Trimemphré signe un «sans-faute»
«Les triathlètes adorent toujours venir à Magog», répète une fois de plus le grand manitou du Trimemphré, René Pomerleau. (Photo : gracieuseté - Marco Bergeron)

SPORTS. Le grand manitou du Trimemphré Magog, René Pomerleau, croit que son organisation a signé un «sans-faute» au lendemain de la 27e édition, qui se tenait le week-end dernier.

«Tout s’est déroulé comme sur des roulettes», aux dires de M. Pomerleau qui peine à trouver des points négatifs dans son bilan de l’événement. «Nous n’avons subi aucune anicroche, car nous sommes très bien rodés et malgré quelques nouveautés», se réjouit-il.

Il brosse un beau tableau même si la participation des triathlètes est moindre qu’avant la période pandémique. De 2500 inscriptions, ce nombre a chuté à 1500 le week-end dernier. «C’est une bonne nouvelle dans les circonstances, car plusieurs compétitions québécoises ont accueilli moins d’athlètes cette année ou ont carrément annulé leur événement en raison d’une diminution des inscriptions», résume M. Pomerleau.

Le chef d’orchestre du Trimemphré croit que la préparation de l’organisation, la beauté des paysages et la qualité des parcours, même exigeants, expliquent le succès de cette compétition. «On aime ça venir à Magog», claironne-t-il.

La chaleur a toutefois donné du fil à retordre à quelques coureurs au cours du week-end. Cependant, l’absence de pluie a réjoui la forte majorité des participants qui ont nagé, pédalé et couru sur quelques kilomètres ou sur de plus longues distances en fonction de leur épreuve respective. La course la plus éprouvante était sûrement le demi-Ironman avec ses 1,9 km à la nage, 90 km en vélo et 21,1 km à la course à pied.

M. Pomerleau accorde aussi une bonne note à la première édition des épreuves de natation en eau libre. Organisées par le Sherbrookois Xavier Desharnais, ces courses de 500 m, 1900 m et de 5 km ont attiré 120 personnes, comparativement à une prévision de 30 nageurs. 

Michael Simard vole la vedette

Côté résultats, notons la performance du Magogois Michael Simard qui a remporté la première place du classement cumulatif au demi-Ironman. Il a devancé tous ses adversaires malgré ses 20 ans et sa première compétition longue distance à vie. Michael est également membre du Club local de triathlon Memphrémagog.

Son frère Cédric s’est également démarqué avec une seconde place à la Coupe du Québec junior des 16-19 ans. Les distances à parcourir étaient de 0,75 km à la nage, de 20 km sur deux roues et de 5 km en courant.

Soulignons également les performances de Léandre et Rose-Emanuelle Binette chez les juniors et qui sont également membres du club local. Ce duo frère et soeur a obtenu des premières places chez les hommes et les femmes à la Coupe du Québec des 16-19 ans.

Merci à Marco Bergeron pour les photos.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires