Le recordman du tour du monde sera sur la ligne de départ

Par Patrick Trudeau
Le recordman du tour du monde sera sur la ligne de départ
Le départ du GBC/présenté par Argon 18 s'était fait sous la pluie l'an dernier. Quelles seront les conditions cette année, alors que l'événement sera lancé samedi en direct du parc des Braves? (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau))

GRAVEL BIKE. Plus de 200 amateurs de vélo de gravier prendront le départ du GBC 500/présenté par Argon 18 ce samedi 13 août à Magog, dont le recordman du tour du monde à vélo, Mark Beaumont.

Le Britannique de 39 ans sera assurément l’un des points de mire de cette aventure cycliste qui consiste en un parcours de 500 km à travers les routes de campagne de l’Estrie, dont 85 % sont non pavées. En 2017, il avait réalisé le tour du monde à vélo le plus rapide en totalisant 29 000 km en 79 jours.

Cette fois, Beaumont aura l’œil sur le record GBC 500 (Gravel Bikepacking Challenge). En 2020, Bruno Langlois avait complété ce défi en 19 h, en roulant pratiquement sans arrêt.

L’Olympienne et ex-députée Lyne Bessette a pour sa part inscrit le record féminin de 22 h l’an dernier.

Ce ne seront toutefois pas tous les participants qui tenteront d’avaler le trajet « non-stop », le plus rapidement possible.

Environ 80 % des inscrits mettront entre deux et cinq jours pour relier le fil d’arrivée, effectuant des haltes dans les campings et autres établissements d’hébergement à proximité du parcours.

D’ailleurs, les cyclistes devront obligatoirement faire quelques haltes puisque des points de contrôle seront établis dans différents commerces ou lieux d’intérêt comme l’Abbaye Saint-Benoit-du-Lac, les Bleuets bio du Marquis, la Cantine du Lac et La Pinte.

Départ au centre-ville

Lancé en 2020 par le groupe Endurance Aventure afin de faire découvrir les attraits régionaux dans un contexte pandémique, le GBC 500 poursuit dans cette optique de mettre en valeur les attraits et commerces locaux tout au long du parcours.

Le trajet traversera pas moins de six MRC (Memphrémagog, Pommeraie, Haute-Yamaska, Val Saint-François, Sherbrooke et Coaticook) et fera découvrir plusieurs routes panoramiques, tout en passant par de nombreux secteurs agricoles.

Des portions de piste cyclable et de la route Verte seront également mises à contribution.

Une nouveauté pour cette édition 2022 alors que le coup d’envoi sera donné au centre-ville de Magog ce samedi. Des vagues de départ d’une dizaine de cyclistes seront lancées entre 8 h et 10 h, à partir du parc des Braves.

La première vague sera notamment composée de Mark Beaumont et Lyne Bessette. Toutes les arrivées se feront au Vélo Café Endurance Aventure (quartier général de l’événement), entre dimanche matin et mercredi après-midi.

Autre nouveauté digne de mention : l’ajout d’un parcours « allégé » de 250 km. « On voulait rendre l’événement accessible à un plus grand nombre de cyclistes. Ça restera tout de même un important défi avec un dénivelé de plus de 3000 mètres », a expliqué l’un des organisateurs de l’événement, Daniel Poirier.

« D’ailleurs, les cyclistes doivent se préparer à affronter différentes conditions. Nous n’avons pas de contrôle sur la température alors il peut y avoir une canicule ou encore de la pluie abondante, comme ce fut le cas l’an dernier lors de la première journée », a rappelé M. Poirier.

« Il y aura aussi quelques sections surprise sur le parcours », a-t-il ajouté.

Notons que plusieurs athlètes locaux bien connus dans le domaine des sports d’endurance seront sur la ligne de départ, dont Christian Vachon, Roger Girard, Brigitte Benoît et l’entraîneur de ski Serge Dugas, qui, à 70 ans, avait complété les 500 km en 38 heures l’an dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires