Le Club sportif de La Ruche cherche du sang neuf

Par superadmin
Le Club sportif de La Ruche cherche du sang neuf

BÉNÉVOLAT. Après 22 ans dans le conseil d’administration du Centre sportif de La Ruche, dont une quinzaine à la présidence, Denis Blouin cherche du sang neuf pour assurer sa relève.

Ce courtier immobilier de 60 ans favorise une personne neutre et apolitique pour diriger cet organisme sans but lucratif, probablement l’un des plus importants dans la MRC de Memphrémagog avec son budget annuel de 600 000 $ et ses 75 employés à temps partiel (deux à temps complet). «Ça prend quelqu’un qui est capable de faire taire son ego pour toujours favoriser l’intérêt de l’utilisateur», précise-t-il.

«Je rêvais de changer le monde et après 22 années d’implication j’y aurai contribué sans vraiment y penser, mais je l’ai fait. J’atteins la soixantaine. J’ai été de toutes les discussions, j’ai été de tous les combats pour l’intérêt de nos chers utilisateurs. Le Centre sportif n’a jamais été aussi en santé et aussi contributif à notre communauté. Certains me disent que je suis la mémoire vivante du Centre sportif, c’est peut-être le signe qu’il faille songer à la relève. Nous ne sommes pas éternels… Nous entamons notre 23e année de fonctionnement et je ne prévois pas dépasser 25 ans de service», dit-il dans une lettre publiée à la page 20 de la présente édition. (Voir la lettre ici)

Denis Blouin rappelle que le Centre sportif de La Ruche n’appartient pas à la Ville de Magog, ni à la Commission scolaire des Sommets. Il s’autofinance en gérant les locaux et équipements pour la population à l’extérieur des heures de cours. Ces plateaux comprennent autant la salle de musculation, les gymnases, que la piscine et les terrains de football.

Son conseil d’administration se compose de représentants de la Ville de Magog, de la CS des Sommets, de l’École secondaire La Ruche et d’utilisateurs. Le Centre sportif La Ruche fait bouger une moyenne de 1375 membres de tous âges à chacune de ses cinq sessions d’activité.

Une piste d’athlétisme bonifiée

La recherche de relève n’empêche pas M. Blouin de travailler sur des projets de développement. De concert avec la Commission scolaire des Sommets et la Fondation Christian Vachon, il prépare l’amélioration de la piste d’athlétisme extérieur de La Ruche. Un revêtement synthétique, différent des terrains de football, sera installé d’ici un an au bénéfice des élèves, des amateurs d’athlétisme, des participants du Relais du lac Memphrémagog, ainsi que pour les membres du Club d’athlétisme de Magog, qui renaît de ses cendres grâce notamment à Jean-Pierre Lemelin et Bernard Roy, deux enseignants (Lemelin à la retraite) longtemps associés à l’athlétisme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires