Jean-Marie Bergeron vivra d’émouvantes retrouvailles à Toronto

Par Patrick Trudeau
Jean-Marie Bergeron vivra d’émouvantes retrouvailles à Toronto
Près de dix ans après avoir accroché son bâton

CROSSE. Véritable légende de la crosse à Magog, Jean-Marie Bergeron prendra la route de Toronto les 24 et 25 mars afin de participer à des festivités visant à souligner le 150e anniversaire de la crosse au Canada.

Cette activité est organisée en collaboration avec le Rock de Toronto, une équipe de la Ligue nationale de crosse.

Redoutable joueur, tant par son habileté que sa force physique, Jean-Marie Bergeron a joué dans pratiquement tous les niveaux au Québec durant plus de 30 ans, participant à des championnats canadiens à trois reprises.

Il a joué son dernier match il y a une dizaine d’années à 59 ans, et il a ensuite dirigé quelques saisons les Memphrés de Magog dans le Circuit québécois de crosse senior.

Même s’il a porté les couleurs des Québécois de Montréal dans la Ligue nationale de crosse, c’est plutôt grâce à son affiliation avec les Caribous de Québec, qu’il a reçu une invitation pour les retrouvailles du 150e à Toronto. «Ça fait chaud au cœur de voir que les gars se souviennent encore de moi après toutes ces années. Je vais retrouver des joueurs que je n’ai pas vu depuis 40 ans», laisse entendre cet athlète au parcours impressionnant.

Ironiquement, Jean-Marie Bergeron n’aura pratiquement pas joué avec les Caribous, une équipe qui a remporté la Coupe des Nations à sa seule saison dans la Ligue nationale, en 1975. «Ça ne s’était pas bien terminé pour moi avec Montréal en 1974, et Marius Fortier (le directeur gérant et l’un des fondateurs des Nordiques de Québec) voulait m’embaucher avec les Caribous, qui venaient de faire leur entrée dans la Ligue. J’avais fait le camp d’entraînement à Québec, mais finalement, j’avais décidé de demeurer avec le senior B de Magog, car je savais qu’on avait une bonne équipe. On a même remporté le championnat québécois cette saison-là», se remémore-t-il.

Âgé de 68 ans – bientôt 69- , Jean-Marie Bergeron aura totalisé près de 45 ans d’implication à la crosse comme joueur et entraîneur.

Il est aussi le seul représentant de cette discipline à avoir une bannière à son nom à l’aréna de Magog.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires