Les Cantonniers en route pour la Coupe

Par Patrick Trudeau
Les Cantonniers en route pour la Coupe
Tout juste avant le départ de l'aréna de Magog, l'actuel capitaine des Cantonniers, Éli Baillargeon, a reçu les encouragements du tout premier capitaine de la concession magogoise, Alain Gilbert (1979-80). (Photo :  Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

CHAMPIONNAT. Bien au fait des succès connus par leurs prédécesseurs lors des éditions 2018 et 2019 (deux médailles d’argent), les actuels porte-couleurs des Cantonniers aimeraient bien revenir de la Coupe Telus (16 au 22 mai) avec un petit bonus, soit le titre de champions canadiens.

Les représentants de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec ont quitté l’aréna de Magog en début de soirée à bord de leur autobus, afin d’aller passer la nuit à Montréal. Ils ont pu recevoir les derniers encouragements de plusieurs partisans, qui s’étaient déplacés pour l’occasion.

Dès demain matin, les représentants magogois s’envoleront en direction d’Okotoks (Alberta), pour se familiariser avec leur environnement de la prochaine semaine. « C’est une bonne chose qu’on puisse arriver deux jours à l’avance. Ça va permettre de tenir un entraînement léger dimanche et de retrouver un peu de calme. Depuis quelques jours, je sens qu’il y a beaucoup d’excitation. Mais c’est tout à fait normal d’être fébrile; on s’apprête à vivre une expérience qui ne se présente pas souvent dans une carrière », a reconnu l’entraîneur-chef Stéphane Robidas. 

Même s’il en connaît déjà un peu sur chacune des cinq autres équipes en présence, le pilote des Cantonniers évite de faire des prédictions ou des plans à long terme. « Ce qui nous importe pour l’instant, c’est notre premier match lundi contre Vancouver », précise-t-il.

« On s’en va là-bas en espérant poursuivre notre lancée des derniers mois. On veut imposer notre rythme et non pas devoir s’adapter à l’adversaire. On se prépare pour disputer sept matches en sept jours ».

Même son de cloche du côté des joueurs, qui ont assurément des objectifs élevés, mais qui veulent éviter de se mettre trop de pression au départ. «On va regarder comment on se situe par rapport aux autres équipes, avant de se prononcer. Mais c’est certain qu’on aimerait ramener la Coupe Telus à Magog, après toutes ces années d’attente», a exprimé le capitaine Éli Baillargeon.

Un alignement complet

Après avoir jonglé avec ses effectifs tout au long des séries éliminatoires en raison des blessures, Stéphane Robidas pourra compter sur un alignement complet – et en santé – pour débuter la compétition.

Le défenseur Élie Dion et l’attaquant William Picard, qui ont donné un bon coup de main durant les séries comme joueurs affiliés, accompagneront aussi l’équipe en Alberta.

À leur cinquième présence à la Coupe Telus (autrefois la Coupe Air Canada), les Cantonniers revendiquent un championnat canadien, soit celui de l’année 2000, à Montréal.

Depuis ce temps, une seule autre équipe québécoise a répété cet exploit, en l’occurrence les Gouverneurs de Sainte-Foy (maintenant le Séminaire Saint-François), en 2001.

Les Cantonniers réussiront-ils à mettre fin à cette disette québécoise de 21 ans?

La réponse sera connue le 22 mai prochain en fin de soirée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires