Maude-Aimée Leblanc espère toujours améliorer son classement mondial

Par Patrick Trudeau
Maude-Aimée Leblanc espère toujours améliorer son classement mondial
Maude-Aimée Leblanc s'est offert une petite séance d'entraînement au champ de pratique du Club Venise, vendredi dernier, entre deux tournois de la LPGA. (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

GOLF. Bien qu’elle connaisse actuellement la plus prolifique saison  de sa carrière, Maude-Aimée Leblanc aimerait bien améliorer son classement mondial afin d’être en meilleure posture lors de la saison 2023 de la LPGA.

Au moment d’écrire ces lignes, la golfeuse estrienne se trouvait au 63e rang de la course au « CME Globe », avec des gains de 252 000 $.

« Si je pouvais me classer dans les 50 premières, ça me donnerait un peu plus de latitude pour mieux choisir mes tournois et gérer mon horaire. Par exemple, je suis en pause cette semaine, après avoir participé à sept tournois consécutifs. Le calendrier est très exigeant », a-t-elle expliqué lors d’un entretien au Club de golf Venise.

Partageant son temps entre la Floride (hiver) et l’Estrie (été), Maude-Aimée Leblanc profite de temps à autre des installations de sa région natale pour parfaire son entraînement.

Ce printemps, elle s’est notamment exercée sur des simulateurs grand écran, tout juste avant de réussir sa meilleure performance en carrière (4e à la Classique JTBC). « Je vais sans doute reprendre cette formule cet hiver. Les gens sont très généreux de m’accueillir dans leur club ou leur centre intérieur. Et mon ancien entraîneur Pierre Lallier est toujours là pour me supporter et m’apporter mes balles de pratique », lance-t-elle en riant, en faisant allusion à celui qui l’a dirigée durant cinq ans à l’école secondaire de La Ruche.

Détentrice de trois top 10 en 2022, l’athlète de 33 ans poursuivra sa saison ce week-end en Arkansas, pour un autre tournoi de la LPGA.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires