Des spécialistes en circulation pour chapeauter le Trimemphré

Par Patrick Trudeau
Des spécialistes en circulation pour chapeauter le Trimemphré
Le lieutenant Sylvain Guay a fait valoir que tout était mis en oeuvre pour minimiser les impacts sur la circulation et les commerces.

TRIATHLON. Même si la présentation du Trimemphré 2015 risque d’engendrer à nouveau d’importantes modifications à la circulation les 25 et 26 juillet prochain, plusieurs s’accordent à dire que les inconvénients seront mineurs, par rapport aux importantes retombées positives pour la région.

Appuyés par les représentants de la Ville de Magog, de la Régie de police Memphrémagog, du gouvernement provincial et de Triathlon Québec, les dirigeants du populaire événement sportif ont tenu un point de presse aujourd’hui, afin de promouvoir l’apport touristique et économique anticipé par cette compétition.

En quelque sorte, on voulait également faire contrepoids aux critiques lancées l’an dernier par certains commerçants, qui avaient subi une importante baisse de clientèle en raison du Trimemphré. «Nous avons été victimes de notre succès. Mais, quand on calcule les retombées, les inconvénients sont mineurs dans l’équation», lance la mairesse de Magog, Vicki May Hamm.

Après avoir accueilli un nombre record de 2500 compétiteurs en 2014, on prévoit en attirer tout autant dans deux mois. «L’an dernier, on a dépensé 182 000 $ localement pour organiser tout ça, et on a remis 10 000 $ à la Fondation Christian Vachon. On a également calculé qu’il y avait trois accompagnateurs pour un coureur. Selon nos vérifications, tous les hôtels étaient à pleine capacité, jusqu’à Bromont et jusqu’à Drummondville», laisse entendre Isabelle Creusot, membre du comité organisateur du Trimemphré.

La 112 fermée tout le week-end

En raison du nombre important d’athlètes, la route 112 sera de nouveau fermée durant les deux jours de compétition, principalement entre le chemin Southière et la rue Du Moulin.

Question d’éviter les bouchons de circulation, les automobilistes qui arrivent de Montréal sur l’autoroute 10 seront déviés vers la sortie 121 et redirigés vers le centre-ville de Magog.

Policier depuis près de 30 ans à Magog et aussi membre du comité organisateur du Trimemphré, le lieutenant Sylvain Guay a tenu à faire voir des côtés positifs à ces détournements de circulation. «Les automobilistes vont circuler sur la rue Sherbrooke et découvrir un autre secteur. Avec les indications appropriées, ils pourront se rendre facilement au centre-ville s’ils le désirent», fait-il valoir.

«L’organisation du Trimemphré devrait être citée en exemple pour sa façon de gérer toute cette logistique. Afin de minimiser les impacts, elle a embauché une firme de spécialistes en circulation. Ceux-ci vont augmenter l’affichage et rencontrer les commerçants et citoyens pour les informer des inconvénients. Il y aura également une douzaine de policiers en fonction chaque jour pour surveiller les secteurs névralgiques. On met vraiment le paquet pour que cet événement se déroule bien», ajoute le lieutenant Guay.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires