Un 10e Défi des collines hautement symbolique

Par Patrick Trudeau
 Un 10e Défi des collines hautement symbolique
François Bélisle (dossard 3003) est le grand gagnant du Défi des collines 2022.   (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau))

COURSE. Le promoteur de courses Patrick Mahony tenait absolument à présenter le Défi des collines, dimanche dernier à Sainte-Catherine-de-Hatley, malgré un taux de participation beaucoup plus modeste que lors des années antérieures.

 « C’était important pour moi de tenir cette 10e édition, parce que c’est ici que tout a commencé. Le Défi des collines a été la première course que j’ai organisée et on avait été un peu pris par surprise. Il y avait alors 700 participants et on ne savait plus où garer les voitures. On va être plus

intime aujourd’hui (dimanche) », a-t-il lancé aux quelque 135 coureurs, avant de donner le premier signal de départ au parc Jonathan-Martel.

C’est d’ailleurs en hommage à M. Martel, qui était atteint de la SLA, que Patrick Mahony avait décidé de tenir cet événement à l’époque. « Jonathan était le fils de mon voisin et son histoire me touchait particulièrement, puisque mon père était décédé de la même maladie trois ans plus tôt », a-t-il poursuivi.

L’année suivante, M. Mahony lançait le circuit Courir en Estrie, qui regroupe aujourd’hui le Défi des Collines (versions enneigée et estivale), le Marathon de Magog (été et automne) ainsi que le Marathon de la fête des Mères.

Gagnants de 2022

Grâce à un temps de 2 h 12, François Bélisle est le grand gagnant de l’épreuve reine (30 km) du Défi des collines 2022. Du côté féminin, la plus rapide a été Élise Gagnon-Levert (2 h 20).

Au 15 km, on a couronné Francis Laliberté (56 m 25) et Émilie Saint-Pierre (1 h 17), alors qu’au 11 km, les premiers à franchir la ligne d’arrivée ont été David Poirier (50 m 58) et Guylaine Morin (1 h 04).

Bruno-Pierre Bernard (25 m 49) et Manon Lavallée (31 m 11) sont les champions du 5,5 km, tandis que Joshua Côté (4 m 16) et Meredith Laliberté (4 m 32) ont terminé en première place du 1 km des jeunes.

Connu en région pour ses implications dans divers milieux (affaires, politique, éducation…), Olivier Désilets a couru l’épreuve de 30 km en compagnie de son fils Vincent.  (Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

Le parc Jonathan-Martel était le point de départ et d’arrivée du Défi des collines. (Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires