Parcourir 30 km en hiver : les irréductibles de la course à pied

Par Patrick Trudeau
Parcourir 30 km en hiver : les irréductibles de la course à pied
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le froid n'a pas altéré la bonne humeur des participants. (Photo : (Photo Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau))

DÉFI DES COLLINES. Un mercure tournant autour de -12 et un parcours toujours aussi vallonneux, voilà ce qui attendait les coureurs prenant part au Défi des collines enneigé, cet avant-midi à Sainte-Catherine-de-Hatley.

Première étape du circuit Courir en Estrie pour l’année 2022, cette épreuve réunissait quelque 130 amateurs de course à pied qui, visiblement n’avaient pas froid aux yeux.

Pour certains, le dilemme était plutôt de savoir s’il fallait utiliser des espadrilles avec crampons, considérant que plusieurs portions du parcours risquaient d’être glacées. « J’ai décidé d’y aller avec des crampons (intégrés à la chaussure) aujourd’hui, même si je n’ai jamais couru avec cet équipement sur une si longue distance. Mais pour le reste, il n’y a pas de problème. Quand on veut courir en hiver, il suffit de s’habiller correctement », a fait valoir Pascal Boivin, qui a finalement complété son parcours de 30 km en 2 h 44.

Ce chrono lui a valu la 12e de cette épreuve dominée par Corentin Provost (2 h 02). Chez les femmes, Andréanne Fortin a été la plus rapide en 2 h 16.

Au 15 km, les premiers à franchir le fil d’arrivée ont été Philippe Poulin (1 h 03) et Lecia Mancini (1 h 14), alors qu’au 11 km, la victoire est allée à Rémy Thomas Couture (54 m 45) et Micheline Ledoux (1 h 01).

Enfin, au 5,5 km, la première place hommes et femmes a été remportée respectivement par Jean-Nicolas Bédard (23 m 48) et Joliane Melançon (29 m 06).

Notons qu’il s’agissait de la première présentation du Défi des collines enneigé depuis 2019. « Le manque de bénévoles nous a forcés à annuler les dernières éditions. Heureusement cette année, nous avons reçu un coup de main des cadets de l’Escadron 911 et des membres du MGJJ Studio Jiu-Jitsu. Sans bénévole, il ne peut y avoir de course », a fait valoir l’organisateur Patrick Mahony.

Le circuit Courir en Estrie se poursuivra le 7 mai prochain à North Hatley, avec le Demi-Marathon de la fête des Mères.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires