Coupe Telus: les Cantonniers prêts pour la grande aventure albertaine 

Par Pierre-Olivier Girard
Coupe Telus: les Cantonniers prêts pour la grande aventure albertaine 
Le président des Cantonniers de Magog, Renaud Légaré. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau)

HOCKEY. Malgré les défis logistiques de participer à une finale canadienne à plus de 3600 km, les ­Cantonniers sont pratiquement déjà prêts pour la grande aventure de la ­Coupe ­Telus, qui se tiendra du 16 au 22 mai à ­Okotoks, en ­Alberta.

À part quelques formulaires à remplir, le président de l’organisation magogoise, ­Renaud ­Légaré, soutient que le gros du travail qui devait être fait est maintenant complété. Il cite notamment l’aspect du financement, alors qu’il estime que ce périple coûtera aux alentours de 30 000 $.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une campagne de sociofinancement avait été lancée peu de temps après la victoire en finale de la ­Ligue de hockey ­M18 ­AAA face aux ­Chevaliers de ­Lévis. «  ­On espérait amasser 15 000 $ et en date d’aujourd’hui, on s’approche de 25 000 $. La population et nos partenaires ont été vraiment généreux, ce qui nous enlève un gros poids sur nos épaules  », se réjouit ­Renaud ­Légaré.

Un ­coût ­additionnel ­pour ­arriver ­plus ­tôt

Heureusement, les ­Cantonniers ne se retrouvent pas seuls à devoir tout planifier en lien avec leur participation à ce tournoi national. Tout ce qui touche la réservation des billets d’avion, des chambres d’hôtel et des repas est géré par ­Hockey ­Canada. La ­Ligue de hockey ­M18 ­AAA offre aussi du soutien dans les démarches. «  ­On n’est vraiment pas laissés à ­nous-même. Et pour avoir participé aux championnats canadiens en 2018 et 2019, on sait ce qu’il faut faire pour être bien préparé. On a justement choisi d’arriver une journée plus tôt (le samedi), comme en 2019, pour permettre aux joueurs de se reposer après le voyagement, ­explique-t-il. C’est un choix qui a un coût pour nous, mais c’est le prix à payer pour maximiser nos chances de victoires.  »

L’objectif pour la formation qui représentera le ­Québec sera de terminer parmi les quatre premières après la ronde préliminaire afin d’obtenir un ­laissez-passer pour les ­demi-finales, prévues le 21 mai. Sans quoi, l’équipe devra attendre patiemment son vol de retour du 23 mai. «  ­Notre vol pour revenir au ­Québec est déjà réservé, alors quoiqu’il arrive, il faut rester ­là-bas jusqu’à la fin. Je ne pense pas non plus qu’on aura beaucoup de temps pour visiter les alentours. Notre hôtel est déjà à 40 minutes de l’aréna, alors ça fera beaucoup de transport en autobus pour les gars  », prévoit M. Légaré.

Se ­concentrer ­sur ­ce ­qui ­est ­contrôlable

Au total, 33 personnes des ­Cantonniers seront du voyage, soit 22 joueurs et 11 membres du personnel. Ce nombre pourrait évidemment changer, surtout dans un contexte où la pandémie peut toujours jouer les ­trouble-fêtes. «  ­Ce n’est pas quelque chose à laquelle je veux penser. Comme organisation, on se prépare avec un objectif en tête et s’il y a des imprévus, on les gérera en temps et lieu. Avec la pandémie, on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise, mais je préfère me concentrer sur ce qu’on peut contrôler  », ­soutient-il.

Qui seront les adversaires des ­Cantonniers ?

• ­Chiefs de ­Vancouver (16 mai)

• ­Rush de ­Sydney (17 mai),

• ­Flyers de ­Moncton (18 mai)

• ­Reps de ­Mississauga (19 mai)

• ­Hounds de ­Notre-Dame (20 mai).

 

Précisons que la grande finale de la ­Coupe ­Telus aura lieu le dimanche 22 mai. Lors des deux dernières éditions (2018 et 2019), les ­Cantonniers ont subi la défaite lors du match ultime, revenant au ­Québec avec la médaille d’argent au cou.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Rene gendeau
Rene gendeau
12 jours

Les hounds du college Notre-Dame ne devraient pas être la car ce n’est pas une équipe “reguliere.