Christian Carrière rate les Championnats provinciaux… à cause de son fils

Par Patrick Trudeau
Christian Carrière rate les Championnats provinciaux… à cause de son fils
En compagnie de leurs entraîneurs Christian et Frédérick Carrière (au centre, à l'avant), les joueurs des Carnicas et des Barons se sont réunis pour une photo amicale au terme des Championnats régionaux de basket scolaire. (Photo : gracieuseté)

 BASKET. L’entraîneur Christian Carrière savait en début de saison que son équipe (benjamin masculin D3) avait de bonnes chances de se rendre aux Championnats provinciaux de basket scolaire. Il ignorait toutefois que le plus gros obstacle viendrait d’une autre formation dirigée par… son propre fils.

Après avoir terminé au deuxième rang du calendrier régulier, les Carnicas BMD3 ont baissé pavillon 61-46 devant les Barons du Séminaire de Sherbrooke, samedi dernier, en finale régionale des Cantons-de-l’Est.

La formation dirigée par Frédérick Carrière obtient ainsi son laissez-passer pour l’étape provinciale à Trois-Rivières, alors que les Magogois se retrouvent avec la médaille d’argent et la bannière des finalistes régionaux.

En deux confrontations en saison régulière, chaque équipe avait remporté une victoire. « Je dois dire cependant que Frédérick était absent (pour cause de maladie) lorsque nous avons remporté la victoire contre les Barons, un peu plus tôt cette saison. Finalement, je n’aurai pas réussi à le battre cette année », lance Christian Carrière en riant.

Ayant débuté comme entraîneur à La Ruche (et au mini-basket avec Deux-Soleils) il y a sept ou huit ans, M. Carrière ne s’en fait pas outre mesure d’avoir subi l’ultime défaite face à son fils. Cette éventuelle confrontation avait même été l’objet de taquineries entre les deux hommes, tout au long de l’année.

« Il y avait une belle rivalité entre nous, mais c’était de bonne guerre. En fait, je dois avouer que c’est Fred qui m’a enseigné les rouages du coaching il y a quelques années. Moi, je ne connaissais rien à l’époque, alors que lui avait tout un bagage d’expérience (il a notamment évolué à La Ruche et avec les Cougars de Champlain). Ça fait étrange de dire ça, mais dans notre cas, c’était moi l’élève et lui le maître », poursuit M. Carrière sur le même ton.

Bien que la saison scolaire soit officiellement terminée, Christian Carrière et ses Carnicas participeront à un dernier tournoi dans la région de Québec, du 6 au 8 mai.

La semaine précédente, l’entraîneur magogois se rendra du côté de Trois-Rivières pour assister aux joutes des Barons lors des Championnats provinciaux. « J’aurais bien aimé y aller comme entraîneur, mais je vais plutôt m’y rendre dans le rôle de parent… pour encourager mon fils », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires