Les équipes de la NFL peuvent commencer à négocier avec les joueurs autonomes

Barry Wilner, The Associated Press
Les équipes de la NFL peuvent commencer à négocier avec les joueurs autonomes

Que les discussions commencent — même si elles sont supposées être non officielles.

La «période légale de négociations» dans la NFL a commencé lundi avec une multitude d’accords. Parallèlement à ces ententes, de nombreuses équipes ont libéré des vétérans pour accroître leur marge de manœuvre vis-à-vis le plafond salarial avant le début de l’année financière de la ligue, mercredi.

L’organisation la plus agressive a été celle qui a été la plus mauvaise sur le terrain la saison dernière. Les Jaguars de Jacksonville, qui détiennent le tout premier choix au repêchage pour une deuxième année consécutive, se sont mis au boulot rapidement.

Les Jaguars ont accepté de faire signer des contrats au receveur Christian Kirk (Arizona), au garde Brandon Scherff (Washington), au secondeur Foyesade Oluokun (Atlanta), au plaqueur Folorunso «Foley» Fatukasi (Jets de New York) à l’ailier rapproché Evan Engram (Giants de New York) et au receveur de passes Zay Jones (Raiders de Las Vegas), selon une personne au courant des discussions.

La liste de joueurs qui ont accepté de changer d’équipe inclut aussi le secondeur Haason Reddick (de la Caroline à Philadelphie), le garde Laken Tomlinson (de San Francisco aux Jets) le demi offensif Chase Edmonds (de l’Arizona à Miami), le bloqueur Rodger Saffold (de Tennessee à Buffalo) et le quart Mitch Trubinsky (de Buffalo à Pittsburgh).

Par ailleurs, les Chargers de Los Angeles ont fait le plein de joueurs défensifs. Ils ont ajouté le demi de coin J.C. Jackson (Nouvelle-Angleterre), ainsi que les plaqueurs Sebastian Joseph-Day (Rams de Los Angeles) et Austin Johnson (Giants de New York).

Plusieurs autres joueurs resteront avec la même formation, notamment le centre Ryan Jensen, des Buccaneers de Tampa Bay, un protecteur important du quart Tom Brady, qui a décidé dimanche de mettre fin à sa brève retraite.

C’est aussi le cas du demi offensif James Conner et du quart Colt McCoy, avec l’Arizona, des maraudeurs Devin McCourty (Nouvelle-Angleterre) et Quandre Diggs (Seattle), de l’ailier rapproché Will Dissly (Seattle), du secondeur Preston Smith (Green Bay), ainsi que du centre Brian Allen et du bloqueur Joseph Noteboom (Rams de Los Angeles).

«Nous sommes excités de voir Preston poursuivre sa carrière avec les Packers», a déclaré le directeur général Brian Gutekunst.

«Depuis qu’il est arrivé à Green Bay, non seulement a-t-il été efficace sur le terrain, mais il a apporté une présence dans le vestiaire et s’est avéré un leader pour cette équipe.»

Noteboom est presque assuré de devenir le bloqueur partant du côté gauche de la ligne offensive des Rams puisque Andrew Whitworth, qui est âgé de 40 ans, semble destiné à prendre sa retraite.

Certaines formations ont également libéré des joueurs qui peuvent signer avec l’équipe de leur choix et ce même avant mercredi. C’est le cas du receveur de passes Jarvis Landry, retranché par les Browns de Cleveland, du secondeur Za’Darius Smith et du joueur de ligne à l’attaque Billy Turner, par les Packers, ainsi que du demi de coin A.J. Bouye et de l’ailier défensif Morgan Fox, par les Panthers de la Caroline.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires