La pluie joue les trouble-fêtes pour les débuts de Shapovalov à Montréal

Marc Delbès, La Presse Canadienne
La pluie joue les trouble-fêtes pour les débuts de Shapovalov à Montréal

MONTRÉAL — Denis Shapovalov aime toujours revenir à Montréal où il a vécu de très bons moments depuis le début de sa carrière. Et il espère que son passage à l’Omnium Banque Nationale cette semaine lui permette de se relancer.

Il devra toutefois patienter un peu avant d’être fixé puisque la pluie a joué les trouble-fêtes, lundi soir, au Stade IGA. Shapovalov et l’Australien Alex de Minaur étaient à égalité 3-3 au bris d’égalité de la deuxième manche quand une averse a provoqué l’interruption après 1h49 de jeu.

De Minaur avait remporté la première manche 7-5 en s’offrant le bris au 12e jeu. Les deux joueurs se livraient une bonne bagarre jusqu’au moment de l’interruption.

Comme les conditions météorologiques ne devaient pas s’améliorer, les organisateurs ont décidé de mettre fin à la séance et le jeu reprendra à 11h, mardi. Le match Shapovalov-deMinaur sera complété sur le court central après le deuxième simple de la journée entre Alexis Galarneau et Grigor Dimitrov.

Shapovalov, 22e joueur mondial, a perdu ses deux précédentes confrontations contre de Minaur, qui le devance d’un échelon au classement ATP.

Très solide au service, avec notamment cinq as, Shapovalov a toutefois manqué de constance, avec 23 fautes directes pour 28 coups gagnants. Son rival a commis seulement 10 fautes directes pour 14 coups gagnants.

L’Ontarien de 23 ans en arrache depuis quelques mois, lui qui a été limité à une seule victoire en simple à ses sept précédents tournois depuis la mi-mai.

Il avait pourtant bien entrepris l’année en s’assurant des victoires contre Reilly Opeka et Alexander Zverev aux Internationaux d’Australie en janvier avant de s’incliner face à Rafael Nadal en quarts de finale.

Il a également été des quarts de finale du Masters de Rome début mai, épinglant au passage Nadal.

Rappelons qu’à ses débuts à plein temps sur le circuit professionnel en 2017, Shapovalov avait fait impression à ses débuts à Montréal en éliminant Nadal avant de s’incliner éventuellement en demi-finale contre Alexandre Zverev.

Dans les autres matchs complétés, lundi, Karen Khachanov a eu raison de Francisco Cerundolo 7-6 (4), 5-7, 6-3 et Jenson Brooksby a défait Alexander Bublik 6-2, 6-3.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires