John Klingberg marque en prolongation et les Stars battent le Canadien 4-3

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Les responsables vidéo de la LNH vont peut-être vite commencer à donner des cheveux gris à l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Martin St-Louis.

John Klingberg a marqué son deuxième but de la rencontre en prolongation et les Stars de Dallas ont vaincu la formation montréalaise 4-3, jeudi soir au Centre Bell.

Klingberg a été puni plus tôt en prolongation, mais le Canadien n’a pas été en mesure de toucher la cible. Le défenseur des Stars a joué les héros quelques instants plus tard, marquant sur son propre retour alors que Tyler Seguin semblait nuire au travail de Jake Allen dans la surface réservée au gardien.

St-Louis avait déjà pris la direction du vestiaire quand on l’a informé que la centrale de la LNH avait décidé de réviser la séquence. Les responsables ont conclu que Seguin tentait un jeu sur une rondelle dans la surface du gardien et ont confirmé que le but était bon.

«De mon point de vue, quand je regarde le jeu, je vois que le joueur est dans la zone du gardien et touche au bouclier de Jake, a indiqué St-Louis. Ce n’est pas une décision que j’aime, mais je suis encore jeune dans ma carrière d’entraîneur et je dois la respecter.»

St-Louis avait perdu sa première contestation pour obstruction contre le gardien le 5 mars, face aux Oilers d’Edmonton.

Pour ce qui est du reste de la rencontre, le Canadien s’est encore bien battu, mais il a malgré tout encaissé un quatrième revers à ses cinq derniers matchs.

«C’était un match excitant, j’en suis certain pour les partisans, et pour moi comme entraîneur. C’est dommage de ne pas avoir gagné, mais je suis content de la manière que les gars ont joué», a insisté St-Louis.

Nick Suzuki et Cole Caufield ont amassé chacun un but et une aide, tandis que Corey Schueneman a marqué son premier but dans la LNH pour le Canadien (16-36-9). Effectuant un premier départ depuis le 12 janvier, quand il s’était blessé au bas du corps, Allen a repoussé 31 tirs.

Du côté des Stars (33-23-3), Jamie Benn a récolté un but et une aide , alors que Radek Faksa a aussi fait vibrer les cordages. Jake Oettinger a effectué 28 arrêts.

En plus d’Allen, Christian Dvorak était aussi de retour au jeu pour le Canadien. Le centre américain avait raté les 19 dernières rencontres du Tricolore en raison d’une blessure au cou.

Jesse Ylönen et Cayden Primeau ont été cédés au Rocket de Laval pour faire des places à Allen et Dvorak dans la formation.

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand il accueillera les Sénateurs d’Ottawa.

Encore en montagnes russes

Allen a vite été mis à l’épreuve, devant stopper deux tirs à bout portant de Roope Hintz dans les premiers instants de la rencontre avant d’y aller d’un arrêt miraculeux avec la mitaine contre Michael Raffl, après cinq minutes de jeu.

À l’autre bout de la patinoire, Oettinger s’est aussi distingué avec un bel arrêt avec la jambière droite contre Mike Hoffman.

Les Stars ont finalement ouvert le pointage avec 1:27 à faire en première période. Faksa a fait dévier un tir de Raffl derrière Allen.

Le spectacle a été moins animé en deuxième période, mais le Canadien a créé l’égalité en avantage numérique à 9:36. Caufield a profité d’une passe transversale de Suzuki pour battre Oettinger à l’aide d’un tir sur réception.

Les Stars ont repris les devants avant la fin du deuxième vingt. Benn a fait mouche avec 4:09 à faire, profitant d’un bond favorable de la bande derrière le filet du Canadien.

Allen a gardé le Canadien dans le coup avec un autre arrêt spectaculaire contre Joe Pavelski tôt en troisième période. 

Ses coéquipiers l’ont remercié en créant l’égalité à 8:52, alors que les équipes évoluaient à quatre contre quatre. Suzuki a été patient devant Oettinger, qui s’est compromis, et il n’a eu qu’à pousser la rondelle dans l’ouverture.

Hintz a presque donné la réplique pour les Stars quelques instants plus tard sur une feinte similaire, après avoir battu de vitesse Petry pour annuler un dégagement refusé. Il a toutefois raté la cible.

Les spectateurs criaient pour encourager Schueneman à tirer quand il leur a fait plaisir et a décoché un long lancer. Oettinger avait la vue voilée par deux coéquipiers et la rondelle a fait bouger les cordages à 12:47.

La première avance du Canadien dans la rencontre n’a pas duré bien longtemps. Klingberg a surpris Allen à partir de l’enclave 2:27 plus tard.

Joel Armia a été puni avec 1:19 à faire en temps réglementaire pour avoir fait trébucher Oettinger derrière son filet. Le Canadien s’en est sorti, grâce notamment à deux tirs bloqués de Jake Evans.

Ce n’était que partie remise pour les Stars, alors que Klingberg a finalement tranché avec 9,7 secondes à faire à la prolongation.

Échos de vestiaire

Jake Allen n’était pas heureux de la décision d’accorder le but vainqueur aux Stars.

«Je ne suis pas quelqu’un qui va s’énerver en voulant expliquer ce qui est de l’obstruction ou non. Je devrais peut-être regarder à nouveau la séquence, mais (Tyler) Seguin est derrière moi dans ma surface et il m’empêche de placer mon bouclier pour faire l’arrêt, puis la rondelle passe sous mon bras. Je ne comprends pas comment on peut dire que ce n’est pas de l’obstruction.»

Christian Dvorak a retrouvé un Canadien complètement différent après avoir été sur la touche depuis le 24 janvier.

«L’équipe est très différente. Les gars s’amusent. Nous jouons un style amusant, basé sur la vitesse et le rythme. Tout le monde est confiant sur la glace. J’étais content d’être de retour.»

Corey Schueneman était heureux d’avoir inscrit son premier but dans la LNH. Il a même dit pince-sans-rire que c’était parce que les spectateurs criaient pour qu’il tire qu’il l’a fait.

«C’est absolument pour ça que j’ai tiré! Je crois que ça venait de la section 14…!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires