Des réticences sur l’emplacement du marché public à Magog

Des réticences sur l’emplacement du marché public à Magog

Le citoyen Alain Albert apprécie les marchés publics, mais ne croit pas que les acheteurs de fruits et légumes ont besoin d’une vue sur le lac pour acheter leurs provisions.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Archives)

ALIMENTATION. Quelques citoyens ont exprimé des réticences sur l’emplacement choisi pour ériger le futur marché public de Magog lors de la dernière séance du conseil municipal de Magog.

L’activité présentée par la Coopérative de solidarité du marché public de Magog est applaudie, mais la plage des Cantons ne représente pas le meilleur endroit pour vendre des fruits et des légumes, selon eux.

Alain Albert a manifesté les plus vives réactions, rappelant que la vocation «marché public» n’apparaît pas dans le plan directeur des parcs de Magog. «Je déplore souvent le manque de vision de la Ville, et en voici un autre exemple. On devrait prévoir des endroits spécifiques pour différents types d’activités, au lieu de dérouler rapidement le tapis rouge aux premiers promoteurs venus», déplore-t-il.

M.Albert, qui habite dans le secteur et qui s’opposait au projet Divertigo à la plage des Cantons, croit que le marché public nuira davantage à plage des Cantons, plutôt que de la mettre en valeur. «J’endosse la subvention de 20 000 $ accordée à cet organisme, mais j’aurais préféré mettre l’équivalent pour améliorer ce bijou de la ville», suggère-t-il en spécifiant que son intervention n’a rien à voir avec la proximité de son domicile.

Le citoyen craint également un accès limité aux familles et usagers de la plage pendant les jours d’ouverture du marché. Selon lui, les espaces de stationnement risquent d’être considérablement réduits, surtout si le marché public devient populaire.

Malgré ses réticences, il assure qu’il n’organisera pas de résistance collective pour s’opposer au projet.

L’ancien conseiller municipal du secteur, Robert Ranger, a également exprimé des doutes sur l’emplacement ciblé. Lui aussi ne comprend pas le choix de l’ancienne plage municipale, préférant un site plus passant comme le vaste terrain vacant situé devant le Walmart.

«Nous croyons au potentiel de la plage des Cantons»

La mairesse suppléante Nathalie Bélanger et le conseiller municipal du district concerné, Jean-François Rompré, apprécient la plage des Cantons comme emplacement choisi pour aménager le marché public de Magog. Ils rappellent aussi que la demande pour ce type d’activités est très forte auprès de la population depuis plusieurs années.

Les élus expliquent qu’il s’agit d’un projet-pilote d’un an, même si une entente de trois ans a été signée entre la Ville et la Coopérative de solidarité du marché public de Magog. Le conseil accorde une aide financière de 20 000 $, en plus d’acheter des équipements estimés à environ 40 000 $ pour accommoder les exposants. Ces infrastructures pourront également servir à d’autres fins et occasions.

M. Rompré ajoute que l’entente est renégociable chaque année pendant ces trois ans, autant sur l’emplacement que sur l’aspect financier. «Nous croyons au potentiel de la plage des Cantons. Tant mieux si le marché remporte un vif succès, sinon on réévaluera notre tir», dit-il.

M. Rompré explique que les activités du marché public se tiendront sur le plus petit stationnement, mais sans toucher à l’ancien labyrinthe. Cependant, l’accès de la population à la plage l’intrigue un peu. En contrepartie, l’immensité du vaste stationnement situé du côté Est le rassure, tout comme l’activité qui se tiendra seulement aux deux semaines, pour un total de dix jours dans l’été.

D’autres emplacements, comme l’ancien Rigolfeur sur la route 112 et devant le Walmart sur la rue Sherbrooke, ont été avancés. Toutefois, aux dires de M. Rompré, la plage des Cantons est une demande provenant des artisans du marché public.

Tout comme M. Albert, le conseiller Rompré ne croit pas qu’une levée de boucliers s’organisera pour s’opposer au marché public.

 

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Des réticences sur l’emplacement du marché public à Magog"

avatar
Patrick Lagrandeur
Invité
Patrick Lagrandeur
La plage des cantons est un excellent choix pour tenir un marché dont la localisation et la beauté du site sera comparable au marché de North Hatley. Notez aussi que le marché sera ouvert aux 2 samedis de 10h à 14h, laissant pleinement d’espace pour les autres usages de la plage. Et Attention ici on ne parle par d’un propmoteur, mais d’un service sans but lucratif, un lieu d’échange qui est demandé depuis longtemps par plusieurs résidents. N’est-ce pas la vocation d’un parc de tenir ce genre d’activité? Et revenons à la base: qu’est-ce qu’on risque à expérimenter le potentiel… Read more »
Patrick Lagrandeur
Invité
Patrick Lagrandeur
Je crois que le reflet du lac à une responsabilité dans la promotion de notre région. Je constate qu’on donne beaucoup d’espace aux voix pessimistes dans le vue de déclencher un débat et créer de l’activité sur les réseaux sociaux. C’est bien la visibilité mais elle pourrait être plus positive, surtout pour un projet aussi rassembleur. Non pas qu’il faut museler les opinions divergentes, mais accorder autant d’espace à l’opinion d’un individus sous prétexte qu’il jase plus fort que la moyenne, est de la provocation inutile. Ce marché va voir le jour dans un peu moins d’un mois. Accordons lui… Read more »
Benjamin Alexandre
Invité
Benjamin Alexandre

La meilleure place pour un marché serait au Parc des Braves. Un marché se veut au centre du village ou de la ville. Pas à 2km du coeur de la ville où des citoyens voisins de la plage sont réticents au moindre développement. Pourquoi leur faire le plaisir d’un tel marché à côté de chez eux. L’emplacement angle Merry et Principale aussi était idéal, la cour de l’école brassard…

Marianne Guilmette
Invité
Marianne Guilmette
Le CÉPOP tient également un marché fermier avec une offre de produits artisanaux diversifiés dans le quartier des Tisserands les jeudis entre 15-18h, dernière le centre d’éducation des adultse. Au coeur d’un quartier, convivial, propice à la rencontre et au voisinage, à proximité d’un jardin collectif et qui soutient un organisme d’insertion. Et nous serons également présent au marché public de Magog, sur un tout autre site, vaste, ressourçant, plein de potentiel, à la couleur de Magog. Je crois qu’il y a de la place au pluriel pour des initiatives qui animeront la vie citoyenne à Magog. http://www.cepop.ca , http://www.facebook.com/cepopmagog
Nancy
Invité
Nancy

Tout à fait d’accord avec vous et j’ajouterais le stationnement de l’église

Claire Trépanier
Invité
Claire Trépanier

je suis pour une belle espace,un bel endroit,peut importe l’endroit il y aura toujours des commentaires négatifs alors allez de l’avant et vous verrez le tout aura un succès

Michel De Lierre
Invité
Michel De Lierre
Bien que l’on veuille nous faire croire que la parc de la plage des Cantons est le meilleur endroit pour ce genre de marché public tout en profitant de l’affluence touristique et achalandage suscité par celle-ci, je crois sincèrement que le Conseil municipal n’a pas travaillé très fort pour trouver un autre endroit plus propice puisque la Coopérative affirme, elle-même, que ce n’est pas le bon endroit. Pour contrer les problèmes de stationnements, quand même limités à cet endroit, les fins de semaines, n’aurait-il pas été plus avantageux de faire ces installations au stationnement attenant à la rue Principale, entre… Read more »