Les différentes méthodes de lifting : comment choisir?

Les différentes méthodes de lifting : comment choisir?

Une forte pression sociale, principalement chez les femmes, encourage ce constant besoin d’avoir l’air éternellement jeune. Afin d’atténuer les signes de vieillissement, il est possible de recourir à un traitement esthétique que l’on appelle lifting, qui consiste à « remonter » la peau qui s’affaisse avec le temps.

Il existe de nombreux types de lifting, il peut donc être difficile d’en choisir un pour quelqu’un qui veut rafraîchir l’éclat de son visage. La plupart du temps, il s’agit de choisir l’option qui cible le mieux la partie du visage à rajeunir, mais chacune vient avec d’autres particularités.

Les différentes parties du visage

On pourrait diviser le visage en trois parties à peu près égales sur la hauteur. Il existe des interventions qui ciblent chacune de ces régions. Ainsi, il est possible d’en choisir une selon l’aspect que vous souhaitez améliorer.

Pour ce qui est du haut du visage, les liftings frontal et temporal sont les solutions proposées. Le premier vise à corriger, par endoscopie, la position des sourcils et les rides. Cette méthode est toutefois peu utilisée. La chirurgie temporale, quant à elle, corrige plutôt l’affaissement de la pointe du sourcil, en éliminant le surplus de peau des paupières, ainsi que les pattes d’oie.

En ce qui concerne le milieu du visage, le lifting centrofacial, aussi appelé malaire, cible les paupières inférieures, pommettes et cernes. Il permet de replacer les structures anatomiques et de réduire le sillon nasogénien, entre le nez et les lèvres. Cependant, cette intervention est rare et ne convient pas à tout le monde.

Enfin, le lifting cervicofacial s’attaque au bas du visage, particulièrement le cou, la mâchoire et les joues, à l’aide d’une restructuration anatomique de la peau, des muscles et des graisses. On combine souvent cette intervention avec un redrapage, qui sert à redessiner l’ovale du visage et du cou, pour corriger le relâchement de la peau en la resserrant. Cela permet de rajeunir le visage d’une dizaine d’années en améliorant l’apparence des rides profondes.

Il est aussi possible de réaliser une chirurgie esthétique uniquement pour le cou, afin de redéfinir le menton et la mâchoire. Quant au « mini lift », il s’agit d’une chirurgie esthétique légère, pratiquée par endoscopie, qui n’est efficace que si la peau du visage n’est pas encore affaissée.

Techniques complémentaires

Il existe d’autres formes de chirurgies afin de contrer les effets du vieillissement du visage. Un médecin pourra les suggérer s’il estime qu’elles vous conviennent. Également, dans certains cas, il sera possible de combiner deux interventions lors d’une même chirurgie.

La plupart des chirurgies mentionnées ci-dessus nécessitent une incision classique et donc assez longue. Celle-ci est toutefois généralement camouflée sous les cheveux. De son côté, l’endoscopie a l’avantage de permettre de petites incisions et, par conséquent, une guérison plus rapide en plus de donner un résultat plus détendu.

Pour terminer, il existe aussi le lifting sans chirurgie qui consiste à poser des fils de suspension élastiques afin de traiter l’affaissement du visage. Il s’agit d’une méthode naturelle, sans cicatrice et sans risque pour la santé.

Dans tous les cas, le meilleur moyen de choisir la chirurgie esthétique du visage qui convient le mieux est d’avoir une bonne discussion avec un médecin spécialisé. Cela permettra de mieux définir vos besoins.

Poster un Commentaire

avatar