Comment réduire le risque des blessures sur un chantier

Publireportage
Comment réduire le risque des blessures sur un chantier

Le secteur du bâtiment est l’un des environnements de travail les plus risqués. Ainsi, l’employeur se doit de mettre en œuvre toutes les dispositions requises pour préserver l’intégrité corporelle du travailleur. Comment prévenir les risques sur le chantier ?

Déterminer les sources de risques sur le chantier

Les blessures graves sur le chantier ne peuvent être réduites sans une étude au préalable des sources de dangers. En décelant l’origine du risque, il est plus facile de définir les techniques adéquates pour prévenir le risque sur le chantier. 

  • Les dangers de manutention

Sur le chantier, les risques de manutention sont les sources d’un accident de travail sur deux. Il s’agit des postures de travail risquées, le port de charges lourdes et la répétition successive des mêmes gestes. 

  • Les dangers de déplacement

Les espaces de déplacement des ouvriers sur le chantier ne sont pas sécurisés. C’est pourquoi certains ouvriers sont victimes de chutes. 

  •  Les travaux en hauteur

Ils sont l’une des principales causes de décès dans le BTP. Certains ouvriers sont victimes de chutes, car les mesures de sécurité ne sont pas respectées. 

  • L’outillage

Sur le chantier, les ouvriers utilisent plusieurs matériels dangereux. Tous ces appareils peuvent engendrer de graves blessures s’ils ne sont pas maniés correctement. De plus, la loi énonce que l’ouvrier doit s’équiper des équipements de protection individuelle durant leur manipulation. L’outillage représente plus de 16% des blessures sur le chantier.

Réduire les risques sur un chantier

La survenance d’un risque sur un chantier peut être limitée si l’employeur et le travailleur se conforment aux dispositions de la sécurité sur le lieu de travail. Voici quelques normes à respecter pour réduire le risque sur chantier. 

  • Équiper les ouvriers des équipements de protection individuelle

La loi impose le port de casques, de lunettes de sécurité, de chaussures à embouts, de gants sur les chantiers. Ces équipements limitent les blessures graves sur le lieu de travail. Pour les travaux en hauteur, il est obligatoire de s’équiper de harnais de sécurité et d’échelle conformes aux normes de sécurité.

  • Inspecter le site avant le début de la journée de travail

Tous les matériels de travail doivent faire l’objet d’une inspection avant le début des travaux. Il revient au chef de chantier ou aux personnels qualifiés de s’occuper de vérifier les machines et les outils à la disposition des ouvriers. 

  • Nettoyer le chantier à la fin de chaque journée de travail

Certains chefs de chantier ont tendance à négliger le ménage après construction en fin de journée de travail. Il permet de limiter la survenance de risque, car tous les matériels sont remis en place et les objets dangereux sont enlevés du site. Pour cette tâche, il est vivement recommandé de faire appel au service d’un nettoyeur après construction

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires