4 idées pour réduire les risques sur votre chantier

Publireportage
4 idées pour réduire les risques sur votre chantier

Travailler sur un chantier expose inévitablement à des risques. Cependant, il existe certaines mesures que l’on peut prendre pour réduire au maximum cette exposition des ouvriers aux blessures. Ainsi, même s’il existe déjà des lois et des normes qui tendent à assurer la sécurité des travailleurs de chantier, nous les détaillons dans cet article en vous présentant 4 idées pour réduire les risques sur votre chantier.

1. La mise en place de garde-corps

Installer des garde-corps de chantier lors de la construction est une nécessité, voire une obligation, lorsqu’il est question de travailler en hauteur. En effet, il est prévu par la loi qu’une plateforme dont la hauteur dépasse les 50 cm doit impérativement être sécurisée par des garde-corps et ces derniers doivent, par ailleurs, être conformes à la norme NF EN 13374.

Les garde-corps sont, donc, particulièrement conçus pour protéger les ouvriers quand ils travaillent en hauteur. À cet effet, les garde-corps amovibles sont extrêmement pratiques dans la mesure où leur installation se fait rapidement, sans pour autant négliger la robustesse nécessaire.

2. Assurer la sécurité individuelle de chaque ouvrier

Vous pouvez généralement apercevoir à l’entrée d’un chantier une pancarte qui mentionne qu’il est obligatoire de porter des casques, lunettes, etc. Si vous ne le saviez pas, sachez qu’il s’agit également d’un ensemble de mesures obligatoires prévues par la législation en vigueur.

Le but étant de protéger individuellement chaque ouvrier qui travaille dans le chantier, chacun doit alors avoir un casque, des lunettes de protection, des chaussures à embouts et des gants dès lors qu’ils entrent à l’intérieur du site de construction. Pour ceux qui travaillent en hauteur, chaque ouvrier doit avoir à sa disposition un harnais de sécurité, ainsi qu’une échelle.

3. Respecter les réglementations en vigueur

Si les deux premiers points font déjà partie des réglementations en vigueur à respecter, il est essentiel que vous preniez en compte les autres précautions impératives pour limiter les risques sur le chantier. Il s’agit plutôt ici des données techniques à contrôler et à suivre de près pour éviter les accidents.

Par exemple, des experts doivent toujours faire une étude du terrain avant de commencer la construction afin d’écarter les risques d’éboulement ou la propagation de gaz toxiques, voire l’exposition à des émissions radioactives.

4. Nettoyer et vérifier le chantier

Lorsque le chantier est en cours, de nombreux ouvriers travaillent et plusieurs dispositifs sont utilisés en même temps. Au fur et à mesure que le chantier avance, des risques peuvent apparaître. C’est pourquoi il est toujours conseillé de vérifier régulièrement le chantier, mais aussi les équipements et les appareils utilisés qui peuvent subir des usures.

En plus de cela, le nettoyage constant du chantier est également une excellente idée qui contribue grandement à réduire les risques, puisque ce geste quotidien permet de se débarrasser, par exemple, des débris qui peuvent blesser, mais aussi de la poussière et des résidus qui peuvent affecter les ouvriers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires