Une tornade a touché terre en Ontario samedi, confirme Environnement Canada

La Presse Canadienne
Une tornade a touché terre en Ontario samedi, confirme Environnement Canada

Environnement Canada confirme qu’une tornade a touché terre à Uxbridge, en Ontario, samedi, lors de la violente tempête qui a balayé la province et une partie du Québec. 

L’agence météorologique a indiqué que l’équipe du projet «Northern Tornadoes» de l’Université Western, avec laquelle elle collabore, a confirmé qu’une tornade de force 2 sur l’échelle de Fujita avait frappé Uxbridge vers 13 h 15, samedi, avec des rafales pouvant atteindre 195 km/h. 

Uxbridge, une ville d’un peu plus de 20 000 habitants, est située à environ 70 km au nord-est de Toronto, dans la municipalité régionale de Durham. 

La même équipe de l’Université Western a aussi confirmé que des rafales pouvant atteindre 190 km/h avaient frappé le sud d’Ottawa samedi.

Environnement Canada indique que la tornade qui a touché le sol à Uxbridge faisait partie d’un phénomène météorologique appelé «derecho» – une tempête de vent généralisée associée à une ligne d’orages violents. Ce derecho s’était développé près de Sarnia, au sud du lac Huron, et avait traversé ensuite tout l’Ontario, en direction nord-est.

Au moins 10 personnes sont mortes et trois localités, dont celle d’Uxbridge, ont déclaré l’état d’urgence après que la tempête a abattu des arbres, fait tomber des lignes électriques et endommagé des biens.

Peter Kimbell, un météorologue chargé de la préparation aux alertes à Environnement Canada, a déclaré que la «grande majorité» des dommages constatés samedi avaient été causés par ce derecho.

«Les dommages ont commencé à Sarnia, pour se diriger vers la grande région de Toronto, puis vers l’est, y compris Ottawa, jusque dans le sud du Québec, a-t-il expliqué en entrevue. Tout au long de cette trajectoire — cette très longue trajectoire —, les dégâts ont été considérables.»

M. Kimbell souligne que ces derechos sont «assez inhabituels» au Canada — le dernier important remonte à 1999. 

Plus de 98 000 clients d’Hydro One étaient toujours privés d’électricité mercredi midi en Ontario et Hydro Ottawa s’efforçait de rétablir le courant pour environ 65 000 de ses clients.

À Ottawa, un conseil scolaire local a rouvert des écoles qui avaient retrouvé le courant mercredi matin, mais des dizaines d’autres demeuraient fermées. Le conseil scolaire du district d’Ottawa Carleton avait fermé toutes les écoles mardi, alors que la capitale fédérale se relevait toujours de la tempête de samedi.

Dans la région de Durham, trois écoles étaient toujours fermées mercredi en raison des impacts de la tempête, tandis que cinq autres ont rouvert après le rétablissement du courant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires