Une microbrasserie veut s’installer dans le village d’Orford

Une microbrasserie veut s’installer dans le village d’Orford

Si le projet se concrétise, la prochaine bière d'Orford sera l'oeuvre de l'entreprise Canton Brasse.

Crédit photo : (Photo Archives)

AFFAIRES. Une microbrasserie cherche à s’implanter au cœur du Canton d’Orford. Ce projet progresse sûrement au goût du brasseur, car il a déjà franchi les deux premières étapes menant à l’autorisation au conseil municipal de l’endroit.

Une quinzaine de contribuables semblent avoir bien accepté ce projet lors d’une récente consultation publique, selon la directrice générale du Canton d’Orford, Danielle Gilbert.

Un changement de zonage est néanmoins nécessaire pour permettre la production de bière dans le secteur ciblé, soit dans le même bâtiment que le restaurant La Mie d’Orford (2253, Chemin du Parc).

Toujours selon la DG, la vente de bière est déjà autorisée dans cette zone, mais la modification au zonage doit d’abord être acceptée par les citoyens et les élus. Les contribuables ont d’ailleurs jusqu’au 31 août pour demander la tenue d’un registre. «Sans opposition, le conseil devrait accepter définitivement ce changement de zonage à la séance publique du mois de septembre», prévoit Mme Gilbert.

Une entreprise familiale

Une famille sherbrookoise se trouve derrière cette entreprise appelée Canton Brasse. Le père Claude Tanguay est l’un des actionnaires, tout comme ses fils Nicolas et Geoffroy. Nicolas est le brasseur. Il collabore déjà avec le Boquébière de Sherbrooke et la Brasserie 11 comtés de Cookshire-Eaton.

La microbrasserie Canton Brasse prévoyait ouvrir à la fin 2018. Elle devrait plutôt accueillir ses premiers clients au printemps ou été 2019.

On ouvrant ses portes, il s’agira de la troisième microbrasserie à voir le jour dans la MRC de Memphrémagog, après la Microbrasserie La Memphré et Ferme brassicole des Cantons.

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar