Messe de minuit de Saint-Jean Bosco à l’aréna en 1945

Messe de minuit de Saint-Jean Bosco à l’aréna en 1945

Les messes de minuit de Saint-Jean Bosco de 1945 et 1946 ont été célébrées dans le vieil aréna de Magog, un établissement aujourd’hui disparu.

Crédit photo : (Photo gracieuseté – Société d’histoire/Fonds Jacques Boisvert)

Par Maurice Langlois

Au cours des années 1940, la population de Magog augmente rapidement et l’étalement urbain s’impose.  Il se manifeste surtout vers le nord-est où, à la demande des citoyens de ce secteur, une nouvelle paroisse est créée. Elle est érigée canoniquement  le 9 mai 1945 par Mgr Philippe Desranleau, l’évêque de Sherbrooke, sous le vocable de Saint-Jean Bosco.

À ce moment, la paroisse n’a pas encore d’église. Une dame Abraham Bérard met à la disposition du curé-fondateur Roch Poitras un garage inutilisé depuis deux ans. Après deux jours de grand ménage et d’aménagement approprié, le garage est transformé en chapelle. Une première messe y est célébrée le 17 juin 1945. La construction de l’église débute en juin 1946, mais ne sera terminée qu’en 1948.

Pour les grandes occasions, de plus vastes espaces sont nécessaires. C’est ainsi que l’on se tourne vers l’aréna de la rue Sherbrooke, alors propriété de la Dominion Textile. Les messes de minuit de 1945 et 1946 y sont célébrées. Elles représentent des heures inoubliables pour ceux qui y ont assisté. Les fidèles sont debout sur la glace froide, mais la basse température n’arrive pas à refroidir leur ardeur et leur piété.

Dès le 25 décembre1947, on peut célébrer la messe de minuit au sous-sol de la nouvelle église. Le 1er mai 1948, on quitte enfin le garage-chapelle. La bénédiction solennelle de l’église a lieu en grande pompe le 5 septembre 1948. La messe de minuit de Noël 1948 est célébrée sur le  «grand plancher» de la nouvelle église. Les paroissiens de Saint-Jean Bosco qui estiment avoir «souffert» pendant trois ans peuvent maintenant exercer leur culte dans un endroit spacieux, accueillant, confortable et divin.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar