L’unique musée de Magog récolte 15 000 $

L’unique musée de Magog récolte 15 000 $

Pierre Roy (président du Musée), Marcel St-Onge (bénévole de longue date), Alyson Wood (ambassadrice), Marcel Leboeuf (animateur de la soirée), Pierre Cabana (ambassadeur) et Yves Grandmaison (parrain d’honneur) figuraient parmi les invités d’honneur du premier cocktail de financement du Musée international d’art naïf de Magog.

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

CULTURE. Les dirigeants du Musée international d’art naïf de Magog peuvent crier mission accomplie au terme de leur premier cocktail de financement, qui se tenait le 12 avril dernier.

La présence d’une centaine de gens d’affaires et de supporters de cet organisme a permis d’amasser une somme de 15 000 $. Le président Pierre Roy applaudit la générosité de ces gens et des commanditaires ayant permis d’atteindre son objectif financier.

Il remercie également les ambassadeurs Pierre Cabana et Alyson Wood, qui s’engagent à contribuer financièrement (1000 $), à promouvoir les activités du Musée et à dénicher d’autres philanthropes.

Roy qualifie cette activité de financement comme la première étape d’un véritable coup de barre pour donner plus de visibilité «au seul musée» de Magog. Le Musée existe pourtant depuis 16 ans. Il a pignon sur la rue Merry, à deux pas du Centre communautaire de Magog, depuis 2012. «Nous sommes malgré tout étonnamment méconnus, même si nous sommes l’unique musée canadien exclusivement consacré à l’art naïf», s’attriste-t-il.

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, a profité de l’occasion pour rappeler les efforts des pionniers du Musée, comme le regretté Jean-Guy St-Roch et le fondateur Yvon Daigle, qui assistait à la soirée. «Ce Musée est une fierté pour Magog, mais il s’agit malheureusement encore d’un secret trop bien gardé», s’étonne-t-elle.

Pendant la soirée, le Musée a également présenté une prestation musicale du pianiste et directeur général d’Orford Musique, Wonny Song.

A suivi un encan pour repartir avec une œuvre du peintre serbe, Dragan. Le tableau est évalué à plus de 3000 $ sur le marché international.

Le comédien et conférencier Marcel Leboeuf a animé la soirée.

Poster un Commentaire

avatar