Vote de non-confiance à 98% contre le directeur des pompiers de Magog

Par superadmin
Vote de non-confiance à 98% contre le directeur des pompiers de Magog

RELATIONS DE TRAVAIL. Les membres du Syndicat des pompiers et pompières du Québec, section locale Magog, ont exprimé à 98% leur non-confiance contre leur directeur Luc Paré.

Les membres ont adopté une résolution à cet effet, mercredi soir, lors de l’assemblée générale annuelle à laquelle ont pris part 47 des 59 membres de l’organisation syndicale.

Au total, 43 membres auraient voté en faveur de la résolution et un seul contre. Trois membres de l’exécutif se seraient abstenus de voter. Il s’agissait d’un scrutin secret.

Le porte-parole du Syndicat, Pierre-Luc Courchesne, n’a pas voulu révéler les faits reprochés à M. Paré. «Pour l’instant, on n’a pas l’intention de le dire sur la place publique. Mon mandat a été de remettre une lettre de non-confiance à la plus haute instance de la Municipalité, soit la mairesse, ce que j’ai fait en début d’après-midi aujourd’hui (jeudi). Il n’y a eu aucune discussion.»

Selon nos informations, le leadership de Luc Paré serait remis en question.

Le chef Paré avait déjà annoncé son départ à la tête de la brigade à la fin du mois de novembre dernier pour reprendre des fonctions de capitaine. Un processus d’embauche pour lui trouver un remplaçant avait alors été lancé. L’identité de son remplaçant n’a toujours pas été dévoilée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires