«Une émotion planétaire» – Linda Giguère

Par superadmin
«Une émotion planétaire» – Linda Giguère
Venant de passer Noël dans sa famille à Magog

FUSILLADE. La Magogoise Linda Giguère, chef d’antenne à Paris, avoue avoir retenu ses larmes lors de la minute de silence vécue à travers le monde en hommage aux victimes de la tuerie chez Charlie Hebdo. Une émotion planétaire, selon elle.

Par Maryse Mathieu

 

Pour qualifier l’ampleur du bouleversement mondial provoqué par l’assassinat de 12 membres de l’hebdomadaire satirique, Linda Giguère, présentatrice du Journal Afrique à TV5 Monde, cite en exemple la une du journal Le Monde au lendemain de l’événement : «Le 11 septembre français».

Avec près de 9 millions de messages Twitter sur la tuerie en moins de 24 h, plus de 103 000 articles dans les journaux et sur le web, le «tsunami» a secoué beaucoup plus que le cœur de la France. Plusieurs ont exprimé que l’acte terroriste a affecté tout ce qui rejoint la liberté d’expression, tout comme l’égalité des peuples.

«On est très touchés en France par les hommages qui viennent du monde entier. On est à fond dans l’émotion», raconte Mme Giguère. Elle remarque que le jour de l’événement, c’était le choc et, le lendemain, presque tous ne pouvaient retenir leur tristesse.

«Moi, j’ai eu peur ce matin en me réveillant. Beaucoup plus triste qu’hier. La plupart de mes collègues aussi», témoigne celle qui vit en France depuis près de 20 ans, mais qui revient régulièrement visiter sa famille à Magog.

Sécurité accrue

La hausse de mesures de sécurité avec présence militaire peut certainement avoir contribué à ébranler davantage la population. Dans les heures suivant le drame, Mme Giguère et ses collègues ont été confinés à leurs locaux, rideaux fermés et policiers devant l’entrée.

Le lendemain, c’était encore plus sévère. Le stationnement du média ne lui était plus accessible. «La porte ne s’ouvrait pas. Un gardien de sécurité m’a demandé d’ouvrir mon coffre. Chaque voiture était contrôlée», témoigne-t-elle.

La dame de l’écran mentionne que les caricaturistes tués étaient parfois invités sur les plateaux de TV5. «Wolinsky était un habitué. Cabu aussi», dit-elle, soulignant que les Français ont beaucoup d’humour, ce qui leur permettait d’apprécier la satire de Charlie Hebdo. C’est même avec assurance qu’elle prévoit que la tragédie ne changera pas sa façon de travailler. «Il ne faut pas se taire. Ça ne va pas s’arrêter là», croit-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacqueline Collin
Jacqueline Collin
4 années

Linda Giguère a un charisme formidable, une intelligence qui n’écrase pas la sympathie qu’elle dégage.
Une personne très intéressante et agréable. Je suis française établie au Québec et je pense qu’au change,
la France est bien plus gagnante de l’avoir. Je plaisante bien sûr ! (enfin, non)(sourire) Je lui souhaite longue
vie, un beau long chemin de bonheur et de reconnaissance. Le plus sérieusement du monde, il s’agit dune
personne « de qualité ». J’ai absolument apprécié son discours et les commentaires sur la Journée de la Femme
(pardon si je m’éloigne du sujet du Bataclan, qui nous affecte tous) avec les définitions qu’elle a dénichées et
comparées entre homme et femme, cela vaut le détour ! ex-cel-lent. Et pour me calquer sur ses méthodes,
je suis allée à la recherche de ce qu’est une personne de qualité et une définition bien simple a été donnée :
« personne ayant du coeur, honnête, voulant faire le bien autour d’elle, manifestant de la sensibilité, etc. »
et qui est en totale correspondance avec les qualités émergées de l’iceberg 🙂 Merci ***** à Linda Giguère.