Une cure de Jouvence à l’église Saint-Jean-Bosco

Par Patrick Trudeau
Une cure de Jouvence à l’église Saint-Jean-Bosco
Une toile de l'artiste-peintre Jean-Noël Fortin (à droite) sera tirée au hasard le 17 décembre

Les dirigeants de l’église Saint-Jean-Bosco lancent une campagne de financement visant à défrayer les coûts de rénovation de ce lieu de culte situé sur la rue Sherbrooke, à Magog.

Depuis le début de 2017, des travaux de soutènement d’un mur extérieur faisant le lien entre l’église et le presbytère ont été effectués, mais on souhaite également y aller d’aménagements qui bénéficieront directement au grand public. «Notre but est de mettre en valeur la Place du Campanile (infrastructure avec les cloches) et d’en faire un lieu de recueillement. En y installant des bancs et une aire de repos, les gens pourront y faire une petite pause lorsqu’ils circuleront dans le secteur», explique l’animateur d’assemblée et directeur administratif de la paroisse Saint-Jean-Bosco, Noël Lacasse.

Ce dernier estime aussi que des travaux devront être faits à l’intérieur à moyen terme, afin de «rajeunir» l’image de l’enceinte religieuse. «Les murs auraient besoin d’être repeints et des améliorations pourraient être apportées aux toilettes. Tout ça devrait se faire en 2018, ou 2019 au plus tard. Contrairement à d’autres, l’église Saint-Jean-Bosco n’est pas menacée de fermeture. Au contraire, elle est sur une pente ascendante et elle mérite qu’on lui accorde quelques soins», a plaidé Noël Lacasse.

L’une des premières activités de financement sera le tirage d’une toile de Jean-Noël Fortin, illustrant l’architecture de Saint-Jean-Bosco. Des billets au coût de 20 $ l’unité (ou 100 $ pour 6) seront en vente au cours des prochaines semaines, et le tirage aura lieu le dimanche 17 décembre à la messe de 9 h.

On peut se procurer des billets auprès des membres de la fabrique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires