Un volet culturel diversifié

Par superadmin
Un volet culturel diversifié
Les feux d’artifices de la Traversée auront lieu à la pointe Merry

ÉVÉNEMENT. Devant le succès du volet culturel de la Traversée internationale du lac Memphrémagog (TILM) qui avait été transféré au centre-ville de Magog l’an passé, la formule a été diversifiée cette année. S’ajoute même la finale de «Magog a du talent».

Par Maryse Mathieu

Le vice-président animation à la TILM, Guillaume Bernard, attend une grande foule pour la finale du concours «Magog a du talent» sur la scène du parc des Braves, le samedi 1er août. «C’est du calibre de haut niveau. On a eu de la difficulté à trancher pour garder 16 finalistes. Il y aura de belles surprises, mais je ne veux pas vendre la mèche», soutient-il, ajoutant combien ce type de concours est couru, comme celui de La Voix. «Il y a tellement de monde qui sont venus voir les auditions au Café St-Michel, que je me dis que ça promet.»

Tout un party est notamment prévu au parc des Braves le vendredi soir (31 juillet) avant les feux d’artifice à la pointe Merry. «Il y aura de la mousse sur laquelle les gens pourront danser avec la musique (DJT-Row vs DJ MEMO Funky Steps), les jeux de lumières et les vidéos sur écrans géants, lance M. Bernard.

Ce grand amateur de spectacles mentionne avoir sélectionné ce qui est «in» et «out» pour se rendre compte de la popularité croissante du country, ce qui l’a incité à inviter le Country Roads Band, dès jeudi soir. «J’en ai mis pour tous les goûts. Il y aura aussi Elvis Fever samedi soir. Il est en tournée et sera habillé comme Elvis», précise-t-il.

Les familles pourront également bénéficier d’un parc thématique avec jeux pour enfants à la pointe Merry, tout comme le cirque découverte.

Bien que la TILM n’est plus affiliée à la FINA (Fédération internationale de natation) cette année, M. Bernard se dit aucunement inquiet de l’achalandage. «On s’est retiré une épine du pied. C’était rendu invivable! Il n’y en avait pas de FINA au début pour encadrer avec ses lois. C’était rendu trop cher. Je suis certain que d’autres organisations nous envient», pense-t-il. Néanmoins, il indique que le retour du 42 km de nage est tout-à-fait envisageable dès l’an prochain.

Segment gastronomique

Avec les records d’achalandage que certains restaurants avaient connus pendant la TILM l’an passé, l’idée d’offrir un menu inspiré des nageurs a émergé des cuisines. Ainsi, du 29 juillet au 1er août, huit restaurants afficheront à leur entrée le poster «Nos chefs ont du talent», mettant en vedette leur création culinaire ou suggestion.

« Ça fait longtemps que cette idée mijotait dans ma tête pour faire un peu comme à Granby ou Sherbrooke », affirme l’initiateur, Alain Roger, propriétaire de la Table Alain Roger. « Je suis content d’avoir huit restos participants, car si on regarde avec Sherbrooke t’en bouche un coin, l’an passé ils étaient 12″, note celui qui a reçu la collaboration de David Gagné du Jack-O.

Un concept qui plait à M. Bernard. «C’est l’fun, tout le monde veut se rallier à la formule «Magog a du talent». J’aimerais greffer d’autres catégories au cours des prochaines années», exprime-t-il, enthousiaste.

 

Autre texte sur le sujet

Un premier titre pour Desharnais au Memphré?

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires