Un Souper du partage à la mémoire de Jeannot Gagnon

Par superadmin
Un Souper du partage à la mémoire de Jeannot Gagnon
Michel Frigon (Provigo Le Marché)

GÉNÉROSITÉ. Même s’il est décédé depuis bientôt un an, le Magogois Jeannot Gagnon continue d’inspirer les gens autour de lui, comme ses bons amis du Souper du partage qui organisent la 22e édition le 5 novembre prochain, avec en mémoire tous les bons souvenirs qu’ils ont de lui.

Ce sera le premier souper durant lequel cet ancien directeur général de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog brillera par son absence. L’an dernier, il s’était éteint peu de temps avant la grande distribution des paniers de Noël.

Quelques mois ont beau s’être écoulés depuis ce temps, le vide que M. Gagnon a laissé derrière lui est encore bien présent, comme le raconte le fondateur de cette activité, Jean Pelchat. «Jeannot a toujours continué à nous suivre sur le comité organisateur. Même à la retraite, il nous a privilégiés comme organisme pour faire du bénévolat. C’est une grande perte comme ami, mais comme bénévole aussi», a exprimé M. Pelchat.

Toujours impliquée à cette occasion, la Caisse Desjardins tient aussi à faire une plus grande différence dans son engagement. Non seulement il y aura une vingtaine d’employés qui feront du bénévolat, mais la Coopérative a aussi mis en place un nouveau moyen de financement.

En collaboration avec la Savonnerie des Diligences, un savon corporel a été créé et 40% des profits seront versés pour cette cause. «On a décidé d’en faire davantage afin de continuer à faire vivre Jeannot Gagnon en nous, au sein de cette cause qui nous tient à cœur», a fait savoir Annie Hamel, de Desjardins.

Avec une récolte d’argent toujours grandissante année après année, les organisateurs du Souper du partage souhaitent que la tendance se maintienne, surtout que les besoins sont criants. «La Banque alimentaire Memphrémagog nous a déjà fait savoir qu’il y aura plus de demandes pour des paniers cette année, alors on travaille fort pour au moins recueillir le même montant que l’an dernier», soutient le président Stéphane Bégin.

Il est possible de se procurer des billets à l’avance au Provigo Le Marché ou à l’entrée, lors du souper-spaghetti. Le coût est de 15$ pour les adultes ou de 5$ pour les 5-12 ans. Il est aussi possible de parrainer une famille au coût de 250 $ (819 847-3627).

Objectif: 91 000 $

Bénévoles (souper et distribution): 450

Repas servis (souper): 1435

Paniers distribués (2015): 352

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires