Un retour aux sources pour Éric Sévigny

Par superadmin
Un retour aux sources pour Éric Sévigny
LAMRAC reçoit une compétition de course à pied en fin de semaine.

Un ancien Magogois, Éric Sévigny, a fait un retour aux sources au cours de la fin de semaine de l’Action de grâce. Comme pour des milliers de touristes, il est venu admirer les décors enchanteurs qui composent les sentiers du marais de la rivière aux Cerises. Un attrait incontournable qui n’aurait peut-être pas vu le jour sans les fruits de son imagination, alors qu’il a été au cœur de la conception de ce projet.

C’est au moment où il se trouvait sur les bancs d’école de l’Université de Sherbrooke que ce maître en géographie a mis en œuvre cette idée. En collaboration avec d’autres étudiants, il a conçu le Plan initial d’aménagement du marais, en 1996, dans le cadre d’un cours en matière d’aménagement du territoire.

 

Adopté et réalisé par l’organisme Les Amis du marais de la rivière aux Cerises (LAMRAC), ce plan a ensuite donné naissance aux installations actuelles. «En me promenant dans les sentiers, j’ai eu beaucoup de plaisir à me remémorer tout le travail qui a été accompli par les bénévoles et les élus, qui ont cru et croient toujours en ce projet écotouristique, a confié M. Sévigny. Et ce fut une grande joie d’apprendre récemment que le Centre d’interprétation attendu depuis plus de douze ans allait enfin devenir une réalité.»

 

Détenteur d’une maîtrise en urbanisme, Éric Sévigny s’est joint, il y a près de dix ans, au gouvernement fédéral à Ottawa. Il a occupé divers postes de gestion de programmes de financement, dont notamment ceux qui sont reliés aux infrastructures de transport urbain des municipalités du Québec et du reste du Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires