Un résident d’Orford se distingue aux Grands Prix du Design de Montréal

Par superadmin
Un résident d’Orford se distingue aux Grands Prix du Design de Montréal
L'entreprise Bond Pet déménagera sa production à Granby. Précédemment

INNOVATION. Yan Tremblay, propriétaire de l’entreprise Bond Pet Products, s’est vu remettre le 15 février dernier le prix du meilleur objet et accessoire en design industriel. Grâce à ses colliers et laisses haute performance pour chiens, M. Tremblay a fait son entrée dans l’univers des grands.

Par François Bouchard

Designer industriel depuis 16 ans, Yan Tremblay a entre autres oeuvré dans les domaines automobiles, médicaux et sportifs. Jusqu’à l’an dernier, il était directeur de design dans une compagnie du domaine médical, mais il travaillait déjà sur ce projet en parallèle. «J’ai toujours eu un côté entrepreneur. L’idée d’avoir ma propre entreprise m’a toujours trotté dans la tête. J’aime créer des objets, développer des idées d’entreprises. C’est plus fort que moi. L’an passé, j’avais une occasion de le faire, alors j’ai sauté», souligne-t-il. Bond Pet Products est né en 2011, mais a réellement pris son envol en juin 2014 en apparaissant sur les tablettes des magasins. De 2011 à 2014, il y a eu une série de prototypes, de recherches de manufacturiers, de tests. Aujourd’hui, ses produits sont distribués partout au Canada, dans plus de 300 magasins, dont à Magog et à Sherbrooke, de même qu’en ligne sur Amazon ainsi que sur le site web de l’entreprise.

Pour cet entrepreneur, la qualité et le design passent avant tout. Les colliers et les laisses pour chiens sont fabriqués à base de thermoplastique, ce qui leur procure des avantages considérables comparativement aux produits disponibles sur le marché. Ils sont faciles à nettoyer, imperméables et résistants aux odeurs. Le design a été étudié dans le but de rendre les produits attrayants, mais surtout plus ergonomiques afin d’assurer la sécurité du maître et du chien. «L’idée de départ est simple. Je trouvais que les colliers et les laisses pour chiens sont des produits qui n’ont pas tellement évolué au fil des années. On ne retrouve que des produits en cuir ou en nylon, qui engendrent des problèmes, mais avec lesquels les gens ont appris à vivre. Par exemple, ces matériaux sont difficiles à nettoyer, et après quelques mois seulement, ils vont sentir mauvais, seront tachés et devront être changés», explique M. Tremblay. Le designer industriel aime ce genre de problématique où tout le monde semble croire qu’il n’y a pas d’autres façons de faire. «Pour moi, ça représente de belles occasions de développer de nouveaux concepts.»

Tout ce travail et toutes ces innovations auront finalement été reconnus lors de cette soirée de remises de prix qui se déroulait à Montréal. «Ceux qui déterminent les gagnants sont des gens dans la même discipline que moi, alors de savoir que des pairs reconnaissent mon travail, c’est gratifiant. Certaines personnes qui étaient en nomination dans la même catégorie que moi ont été mes professeurs, mes employeurs, alors de sortir gagnant, c’est exceptionnel», confie le lauréat.

Aujourd’hui, M. Tremblay souhaite que, grâce à ce prix, les gens reconnaissent ses produits et veuillent se les procurer. «L’histoire de Bond Pet Products ne fait que commencer. Il y a encore une foule de nouveautés à venir», conclut celui qui est actuellement à la recherche de partenaires pour développer ses nouvelles idées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires