Un Projet Rose audacieux pour la cause

Par superadmin
Un Projet Rose audacieux pour la cause
Geneviève Paquin

CANCER. Trente-deux femmes de Sherbrooke, dont quatre de Magog, ont accepté de poser et de dévoiler quelques-uns de leurs secrets «beauté-santé» dans le cadre du Projet Rose, une initiative de financement audacieuse et originale, signée par Manon Plante, qui a pour but d’amasser des fonds pour la Fondation du cancer du sein du Québec.

Elles sont journaliste, médecin-chercheuse, nutritionniste, éducatrice à la petite enfance, animatrice, coiffeuse, pharmacienne, comptable, avocate, entraineuse personnelle, propriétaire d’une boutique de vêtements, maquilleuse, et encore.

«Chaque participante a été stylisée, coiffée, maquillée et photographiée par des professionnels. Par la suite, j’ai demandé à chaque participante de me donner sa recette santé fétiche et ses coups de cœur en ce qui a trait aux produits de beauté et à sa routine de santé. Chaque fille m’a aussi partagé sa réflexion concernant la vie et la beauté», explique Manon Plante, instigatrice du Projet Rose, qui souligne du même coup que tous, tant les participantes que le photographe (Joël Séguin) et la maquilleuse (Geneviève Desloges), ont pris part à cette aventure de façon bénévole.

Parmi les participantes qui ont accepté de partager avec les lectrices leurs petits secrets, notons la présence de Marie Sauvé, chirurgienne à l’hôpital de Magog, Julie Hoyt, agente administrative au CSSS Memphrémagog, Maryse Therrien, nutritionniste au CSSS Memphrémagog, ainsi que la Magogoise Olivia Landry, conseillère en planification financière à BMO.

Le livre le Projet Rose est vendu au coût de 40 $. De ce montant, 20 $ iront directement dans les coffres de la Fondation du cancer du sein du Québec. L’objectif est d’amasser un montant de 20 000 $.

Le livre est disponible au www.cafe-vrac.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires