Un nouvel investisseur pour Écorécréo?

Par superadmin
Un nouvel investisseur pour Écorécréo?

AFFAIRES. La Ville a pris la décision de résilier son bail avec Écorécréo Magog pour faute de paiement. La jeune entreprise pourrait cependant changer de main et poursuivre ses activités dans l’ancien bureau d’information touristique, sur la rue Cabana.

Le propriétaire actuel, Michel Rousseau, soutient qu’une transaction pourrait être conclue d’ici les prochains jours. Il explique que la décision de la Municipalité de résilier son bail n’est qu’un processus technique dû au fait qu’il n’avait pas été en mesure d’acquitter son loyer commercial pour les mois de septembre et octobre. Avec les frais, on parle d’un montant total d’environ 3500 $.

«L’acheteur potentiel, avec qui je suis en communication depuis plusieurs semaines, devra tout simplement signer un nouveau bail avec la Municipalité. Je sais que la Ville souhaite autant que moi qu’Écorécréo soit sauvée. C’est un levier touristique important et des emplois y sont rattachés», affirme M. Rousseau.

D’ailleurs, l’homme d’affaires assure avoir volontairement retardé sa faillite personnelle et essuyé de lourdes pertes financières pour assurer le maintien d’Écorécréo, ouvert depuis 2014. Le plan d’affaires du futur investisseur aurait déjà été déposé à la Municipalité.

Rappelons que Michel Rousseau s’est retrouvé en difficulté financière après la faillite de la Boutique nautique 30 degrés, le 24 février dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires