Un nouveau souffle à l’Auberge du Mont-Orford

Par superadmin
Un nouveau souffle à l’Auberge du Mont-Orford
Manoushka Ross et Brigitte Flamand sont très heureuses d’avoir fait l’acquisition de l’Auberge du Mont-Orford

Il y a des fois où le hasard fait bien les choses. Alors qu’elles souhaitaient simplement acheter une maison après être tombées en amour avec la région, Manoushka Ross et Brigitte Flamand n’ont pu résister à l’offre d’une vie. Ces deux femmes ont réalisé un de leur rêve en devenant les nouvelles propriétaires de l’Auberge du Mont-Orford.

Il s’agit quelque peu d’un aboutissement de carrière pour ces deux personnes, qui ont principalement fait leur marque dans la grande métropole montréalaise. Pour sa part, Mme Ross a forgé sa réputation dans le domaine de la mode pendant plus de 18 ans comme agente de mannequins. Elle a travaillé, entre autres, pour l’agence Folio, en plus d’avoir fait le tour du monde comme «chausseur de tête».

«Mon expérience dans le domaine de l’immobilier est minime, mais j’ai dormi tellement souvent dans des hôtels au cours de ma carrière que je sais très bien ce que veulent les clients, a affirmé avec humour Mme Ross. L’acquisition de ce site merveilleux me rend si heureuse, car elle me permettra de me surpasser dans ma passion première, celle du marketing.»

Quant à elle, Brigitte Flamand compte à son actif plus de 25 ans dans le secteur de l’immobilier, que ce soit dans la gestion, les finances ainsi que l’acquisition d’immeubles et de petites ou moyennes entreprises. En 1997, elle a même fait l’acquisition d’un hôtel de 55 unités dans le Vermont.

«Notre plus grand objectif est évidemment de participer à l’essor de l’économie locale, a assuré Mme Flamand. Ainsi, il faudra avant tout augmenter notre chiffre d’affaires et la façon d’y arriver est de cibler la clientèle du dimanche au jeudi. Il faut faire découvrir aux visiteurs les nombreux attraits touristiques de cette belle région. Et lorsque les gens sont heureux, ils ne demandent qu’à rester plus longtemps!»

Et déjà, les nouvelles propriétaires ont plusieurs projets en tête pour promouvoir leur nouveau chez soi. L’un d’entre eux serait de ramener dans le coin «La folle odyssée de Jacques Cartier», un spectacle qu’elles ont coproduit via leur propre compagnie de production et qui a connu beaucoup de succès à travers le Québec. «Des discussions ont déjà été entamées avec une salle de spectacle. Si tout se déroule comme prévu, on envisagerait la tenue d’une dizaine de représentations à partir d’août 2011. Ce serait une belle façon de promouvoir Magog comme la petite Californie avec son magnifique lac et le Mont-Orford comme les petites Alpes du Québec», a conclu Manoushka Ross.

Un nouveau site a également été créé via le www.aubergedumontorford.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires