Un marché immobilier actif à Magog

Par superadmin
Un marché immobilier actif à Magog
(Photo : guideperrier.com)

Le marché immobilier a connu une année plus que satisfaisante sur le territoire magogois. En tout, 312 ventes ont été conclues en l’espace de douze mois, ce qui représente une hausse significative de 4 % par rapport à 2009.

Ce sont les maisons unifamiliales qui ont eu la cote auprès des acheteurs avec 215 transactions (+ 3 %), suivi des copropriétés pour un total de 74 ventes (0 %) et les plex, soit des propriétés composées de deux à cinq logements, avec 23 transactions.

«Il faut toujours garder en tête que Magog est une destination touristique très courue, principalement en saison estivale, a expliqué Francine Poirier de la Chambre immobilière de l’Estrie. Il arrive bien souvent que des visiteurs tombent en amour avec le coin et décident soit de venir s’installer ici ou de faire l’acquisition d’une propriété secondaire. C’est ce qui peut expliquer que les ventes sont souvent assez actives dans ce secteur.»

Il faut dire que ces chiffres ne sont pas à l’image de la tendance régionale, alors que la région métropolitaine de Sherbrooke a connu dans son ensemble une légère baisse de 4 %. Au chapitre des prix, la maison unifamiliale a suivi la tendance provinciale en enregistrant une hausse. Dans la région de Sherbrooke, son prix médian est passé de 165 000 $ en 2009 à 180 000 $ en 2010, une croissance de 9 %. Du côté de la copropriété, le prix médian a augmenté de 4 % à 140 750 $, alors que le prix médian des plex a atteint 200 000 $, une augmentation de 1 %.

Pour l’année en cours, Mme Poirier s’attend à ce que le marché retrouve une certaine stabilité, et ce, tout en enregistrant de bons résultats étant donné que les taux d’intérêt sont au plus bas.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires