Un domaine en vente à 25 millions $

Par Patrick Trudeau

Le marché immobilier autour du lac Memphrémagog, qui n’en est pas à un premier excès, vient d’établir un nouveau record avec la mise en vente d’un luxueux domaine pour la coquette somme de 25 millions $.

C’est l’équipe Langlois-Madore (ReMax) qui a été la première à ébruiter l’affaire le week-end dernier, via son site internet (langlois-madore.com) et les réseaux sociaux.

Faites une visite virtuelle de la maison en cliquant ici

Cette inscription immobilière vient surpasser celle de 22 M $ accolée à un domaine riverain d’Austin en 2007. N’ayant toujours pas trouvé preneur, le prix de vente a depuis été revu à la baisse à 19 M $.

Située au 551 de la rue Verchères (près de Merry Sud) à Magog, la nouvelle propriété record comprend une majestueuse résidence principale avec vue sur le Memphrémagog et le Mont-Orford, en plus de trois autres maisons pour invités – qui feraient sans doute le bonheur du commun des mortels.

Puisqu’ils ont été construits en 2012, les bâtiments n’ont pas encore de valeur au rôle d’évaluation de la Ville de Magog. Le futur acheteur devra toutefois s’attendre à payer quelques dizaines de milliers de dollars en taxes municipales et scolaires sur une base annuelle. Sans parler des frais de déneigement pour les 50 places de stationnement extérieur!!!

Bien sûr, on y retrouve un imposant garage, qu’on dit suffisamment spacieux pour abriter 15 voitures.

Appartenant à l’homme d’affaires québécois Alain Bédard, le domaine semble avoir été pensé dans les moindres détails. La résidence principale compte 20 pièces, dont un spectaculaire hall d’entrée, des décorations de style européen et une piscine intérieure paradisiaque.

Vous pouvez y jeter un coup d’œil (et rêver un peu) en vous rendant à l’adresse suivante: http://www.royallepage.ca/fr/property/quebec/magog/551-rue-vercheres/1293136/mls23978048/.

Quant à la raison qui pousse M. Bédard à vendre ce bijou résidentiel, les informations glanées ici et là laissent penser que le prospère dirigeant d’entreprise n’a visiblement pas le temps de se la couler douce à Magog par les temps qui courent, étant trop pris par ses occupations professionnelles.

Peu connu du grand public, Alain Bédard demeure de façon permanente aux États-Unis depuis quelques années et préside une compagnie de transport (Transforce) comptant plus de 20 000 employés en Amérique du Nord. On le décrit comme un spécialiste d’acquisitions d’entreprises.

C’est la firme Royal LePage Heritage, de Westmount, qui a obtenu le mandat de vendre sa propriété magogoise, moyennant une commission qui pourrait approcher le million de dollars.

Le contrat qui lie les agents immobiliers actuels (Alain Boisvert et Marie-Yvonne Paint) est valide jusqu’au 31 décembre 2015.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires