Un départ plus vrai que nature pour P-A Méthot

Par superadmin
Un départ plus vrai que nature pour P-A Méthot
En plus du spectacle du 20 mai

Près de deux semaines après avoir fait salle comble deux fois plutôt qu’une, l’humoriste P-A Méthot tentera de conserver sa fiche parfaite au Vieux Clocher de Magog, du 9 au 13 juillet prochain, alors qu’il présentera son premier spectacle solo intitulé «Plus gros que nature».

Même s’il est en pleine période de rodage, P-A Méthot présentera une version presque définitive de son spectacle où il s’amusera à raconter plusieurs anecdotes de sa vie. C’est d’ailleurs une occasion parfaite pour apprendre à le connaître pour ceux et celles pour qui il est encore un inconnu.

«Ce n’est pas compliqué. Pour résumé le spectacle, on peut dire que c’est P-A Méthot qui parle de P-A Méthot, soutient le principal intéressé. Je m’amuse à raconter des anecdotes et des histoires qui sont arrivées dans ma vie. Je parle même de moi dans toutes mes vérités comme ma bipolarité, de mon enfant et du décès de mon père l’an passé. Tout ça entremêlé de musique ainsi que d’une signature visuelle.»

Oui, ces histoires sont captivantes, mais c’est surtout dans la manière de les livrer à son auditoire que cet humoriste, comptant plus de 1500 spectacles derrière la cravate, se distingue des autres. «Je suis originaire de la Gaspésie dans un milieu de raconteurs. Mon père, mon grand-père et mes cousins sont le genre de personnes qui prennent une histoire ordinaire et la racontent d’une manière extraordinaire. J’ai toujours été entouré de gens plus colorés que nature et ça se voit quand je suis sur scène. Je suis très expressif!»

Avec la popularité qu’il connait actuellement aux quatre coins du Québec, et ce, même s’il est encore en train de tester ses numéros, P-A Méthot savoure chaque instant au maximum. «Au départ, c’est clair que tu espères que ça va fonctionner et actuellement, c’est exactement ce qui arrive. J’en suis vraiment ravi. Je tiens à remercier les gens qui me suivent ainsi que mes deux mentors, Peter MacLeod et Jean-Michel Anctil. Ce sont deux personnes qui sont habitués de gérer la pression et habitués aux résultats et j’apprends énormément à leur côté», conclut-il.

Notons que la première montréalaise du spectacle «Plus gros que nature» aura lieu le 30 octobre au Théâtre St-Denis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires