Un déménagement plus vite que prévu pour le Centre des femmes

Par Patrick Trudeau

MAISON. Le Centre des femmes Memphrémagog vient d’inaugurer sa nouvelle maison, au plein cœur de Magog… et une année plus tôt que prévu.

Alors qu’on prévoyait un déménagement à l’été 2016 seulement, les choses se sont bousculées durant la période des vacances, avec l’achat d’une résidence sur la rue St-Patrice Ouest… et l’intervention de la marraine d’honneur du projet, Renelle Anctil. «Nous sommes dans une zone commerciale, mais j’ai réussi à convaincre la banque de nous accorder un prêt résidentiel, qui exige une mise de fonds moindre et qui est beaucoup mieux adapté à notre capacité de payer. Une fois cet obstacle franchi, notre rêve pouvait se réaliser», explique la dynamique femme d’affaires.

La nouvelle maison offre une superficie deux fois et demie plus grande que les anciens locaux, avec une magnifique terrasse extérieure et un garage.

Un sous-sol, qui n’a pas encore été aménagé, pourrait également accueillir des locaux supplémentaires ou apporter des revenus de location.

Rappelons que l’endroit a été nommé La Maison Zoé, en l’honneur de la grand-mère de Renelle Anctil. «Ma grand-mère a eu 12 enfants et elle a géré son propre commerce. Elle a pavé la voie aux autres femmes en les incitant à se mettre en action», a fait valoir Mme Anctil.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires