Un défibrillateur au Club de l’âge d’or

Par Patrick Trudeau
Un défibrillateur au Club de l’âge d’or
Le directeur général d'Ambulance de l'Estrie

EASTMAN. La salle du Club de l’âge d’or était sans doute l’endroit le plus approprié pour installer le premier défibrillateur cardiaque sur le territoire de la municipalité d’Eastman.

C’est du moins la conclusion qu’en a tirée la kinésiologue Marie-Noëlle Fontaine, dont les démarches ont permis d’obtenir cet appareil de réanimation, le 29 mai dernier.

Impliquée à plusieurs niveaux dans la santé des aînés, Mme Fontaine collabore aussi depuis trois ans avec le club d’âge d’or local, en offrant des ateliers d’activité physique. «J’ai été surprise d’apprendre qu’il n’y avait aucun défibrillateur dans les édifices publics d’Eastman. Je me suis dit que le local du Club de l’âge d’or était l’endroit tout désigné, car les aînés sont les personnes les plus à risque d’être touchées par un épisode cardiaque», explique-t-elle.

«Étant donné que nous n’avions pas les fonds nécessaires (autour de 2500 $) pour acquérir un tel équipement, j’ai fait une demande pour en recevoir un gratuitement. C’est primordial que les aînés demeurent actifs, mais qu’ils le fassent dans un cadre sécuritaire», ajoute Marie-Noëlle Fontaine.

C’est la Coopérative des travailleurs d’Ambulance de l’Estrie qui en a fait don à la Municipalité, dans le cadre de son programme de soutien à la communauté. «C’est le quatrième défibrillateur que nous remettons en autant d’années à travers notre territoire. Évidemment, on espère toujours que les gens n’auront pas à s’en servir. Mais, si le besoin s’en fait sentir, ça peut sauver une vie», laisse entendre le directeur général d’Ambulance de l’Estrie, Rock Sadoine.

Selon M. Sadoine, ce type de défibrillateur peut être utilisé par à peu près tout le monde. «Lorsqu’on l’active, l’appareil se met à parler et à donner les instructions. Grâce à ses capteurs, il va vérifier si la personne est vraiment en arrêt cardiaque et si elle a besoin de recevoir un choc de réanimation».

«Le plus important, c’est de l’installer dans un coin visible afin qu’on ne l’oublie pas et qu’il soit accessible rapidement», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires