Un décrocheur de Magog à la conquête d’Hollywood

Par superadmin
Un décrocheur de Magog à la conquête d’Hollywood
Frédéric Duquette

Le parcours professionnel de Frédéric Duquette, alias Fvckrender, avance à la vitesse grand V depuis deux ans. Il est passé d’un illustre inconnu à un artiste de la trois dimensions plus que respecté. Ses créations et ses talents lui ont même ouvert les portes de la scène hollywoodienne où il a collaboré avec des artistes de renom tels que les Backstreet Boys, Katy Perry et Calvin Harris.

Pourtant, il y a à peine quelques années, ce jeune homme originaire de Magog vivait complètement dans l’ombre de l’industrie. Débarqué à Montréal à l’âge de 18 ans, il travaillait dans la restauration et menait une vie plus que normale. Loin d’être une «bolle» à l’école, lui qui quitté La Ruche sans avoir complété son secondaire 5, il s’est vu refuser à deux reprises sa demande d’admission en formation 3D dans la grande métropole.

«Ce n’était pas vraiment une surprise pour moi, car je n’ai pas une bonne relation avec l’école, raconte Frédéric. Tout mon secondaire, je l’ai passé dans des classes de rattrapage avec du monde plus vieux que moi. J’avais beaucoup de difficulté à rester assis et à écouter un prof toute la journée. L’école, ce n’était vraiment pas fait pour moi.»

L’acharnement d’un autodidacte

Ces refus, combiné à un accident de vélo qui l’a condamné à ne plus jamais pratiquer son sport «échappatoire», l’a amené à apprendre de lui-même le monde complexe de la 3D. À ses débuts, il pouvait y consacrer jusqu’à 18 heures par jour tellement il était motivé à tout assimiler. Rapidement, il s’est donné comme objectif de partager sur les réseaux sociaux une création différente par jour, en utilisant divers logiciels et effets visuels.

Un défi qui lui a valu rapidement des éloges puisqu’il a décroché son tout premier contrat après seulement deux mois de création. «On m’a approché pour travailler sur le vidéoclip du trio Brown. Et une semaine après, une productrice de Los Angeles, Tokimonsta, m’a demandé de faire un vidéoclip pour elle. Ç’a été vraiment tough, car je n’avais pas d’expérience, mais elle a trippé sur le résultat. C’est à partir de ce moment que les portes de Los Angeles se sont en quelque sorte ouvertes à moi», affirme celui qui est âgé de 25 ans.

Il a ensuite intégré l’équipe de l’agence Silent Partners de Montréal, avec qui il a travaillé sur la production de visuels pour les spectacles des Backstreet Boys, Katy Perry et Calvin Harris, que pour nommer ceux-ci.

Croire en ses rêves

Des projets plus grands que nature qui lui ont permis, tout récemment, de réaliser deux rêves, celui de collaborer avec Flying Lotus, «un des plus grands producteurs de musique expérimentale à LA», et d’ouvrir son propre studio baptisé Fvckrender. «En ce moment, on n’a pas vraiment de bureau, car c’est sûr qu’on déménage à Los Angeles, prévoit l’homme d’affaires. Toute la business se fait là-bas et je suis tombé en amour avec Venice Beach. Je me suis toujours dit qu’un jour, je vais être capable de marcher à pied de chez nous jusqu’à l’eau, même si j’ai une ou deux rues à traverser!»

S’il demeure très humble par rapport à son parcours atypique et ses réalisations, Frédéric Duquette espère que son histoire inspirera d’autres jeunes à croire en leurs ambitions. «Ce n’est pas parce que tu n’es pas bon à l’école que tu ne peux rien réussir. Si je m’étais arrêté à ce que certains profs m’ont déjà dit, je n’aurais rien fait dans ma vie. Au contraire, ça m’a motivé à ne jamais baisser les bras et à tout faire, en mon pouvoir, pour réaliser mes rêves. Car le talent, ce n’est pas inné, c’est du travail et de la passion», conclut le principal intéressé.

Une performance «live» au centre-ville

Fvckrender participera au vernissage de son exposition «730 jours de création», le 30 septembre prochain à 17 h, au LAB de Magog (334, rue Principale Ouest). Il présentera quelques œuvres de sa démarche de création quotidienne, lui qui réalise une œuvre par jour depuis deux ans. Il offrira également une performance «live» en réalisant des visuels avec un casque de réalité virtuelle (19 h et 22 h). Les visuels imprimés sous différents formats seront disponibles à la vente tout au long de l’exposition, qui restera ouverte au public pendant deux semaines.

Quelques infos sur Fvckrender

  1. Il est suivi par plus de 30 000 personnes sur Instagram
  2. Il s’inspire principalement des films de science-fiction des années 1980 et 1990
  3. Ses œuvres ont été aperçus sur plusieurs plateformes dont les magazines Rolling Stone et Billboard
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires